COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Humain, trop humain. Volume 2

Humain, trop humain. Volume 2

Eric Blondel, Ole Hansen-Love, Theo Leydenbach, Eric Blondel

Flammarion ,
collection GF, n° 1615 , (novembre 2019)

Résumé

Second volume du recueil d'aphorismes du philosophe marquant un tournant dans sa pensée. Il aborde divers sujets tels que l'enseignement, la mode, le châtiment, le christianisme, l'art, les caractères de haute et basse civilisation, l'homme dans la société, la femme et l'enfant, l'Etat ou encore l'individu avec lui-même, se livrant à une véritable étude des moeurs et à une critique de la morale. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Second volume du recueil d'aphorismes du philosophe marquant un tournant dans sa pensée. Il aborde divers sujets tels que l'enseignement, la mode, le châtiment, le christianisme, l'art, les caractères de haute et basse civilisation, l'homme dans la société, la femme et l'enfant, l'Etat ou encore l'individu avec lui-même, se livrant à une véritable étude des moeurs et à une critique de la morale. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Humain, trop humain II

Livre de la maturité, Humain, trop humain ouvre la deuxième période de la pensée nietzschéenne. Le philosophe a trouvé le style d'écriture qu'il n'abandonnera plus - la forme aphoristique - et l'objet qui l'occupera toujours - l'analyse des moeurs et de la culture.

Dans ce second volume, composé d'Opinions et sentences mêlées et du Voyageur et son ombre, Nietzsche aborde des sujets de tous ordres : l'enseignement, la mode, le christianisme, le châtiment, les Grecs... Au lieu de proposer un exposé dogmatique, il procède, tel le voyageur sans attaches, par essais et expérimentations. Mais derrière le caractère apparemment hétéroclite de l'oeuvre, c'est bien à une étude des moeurs et, à travers elle, à une critique de la morale que Nietzsche s'emploie. Pour lui, en effet, la morale telle qu'elle s'est développée dans la tradition philosophique a masqué derrière les lumières de la raison ce qui est perçu comme une faiblesse : les pulsions, l'irrationnel, l'« ombre » en chacun de nous - ces choses injustement mises au rebut alors qu'elles constituent la réalité profonde de la vie et que Nietzsche appelle le « trop humain » de l'humain.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
502p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-08-128008-6

EAN13 :
9782081280083