Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
L'idéel et le matériel : pensée, économies, sociétés

L'idéel et le matériel : pensée, économies, sociétés

Flammarion ,
collection Champs, n° 980. Essais , (octobre 2010) Poche

Résumé

Cet essai, bilan des grandes questions de l'anthropologie contemporaine, entend notamment montrer que, dans les sociétés, le phénomène de pouvoir résulte moins des structures (l'institution de la loi) ou de l'organisation sociale, que de l'acceptation par les êtres dominés de leur assujettissement. ©Electre 2020

11,20 € 10,64 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Anthropologie : auteurs»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cet essai, bilan des grandes questions de l'anthropologie contemporaine, entend notamment montrer que, dans les sociétés, le phénomène de pouvoir résulte moins des structures (l'institution de la loi) ou de l'organisation sociale, que de l'acceptation par les êtres dominés de leur assujettissement. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

L'idéel et le matériel

Les hommes, contrairement aux autres animaux sociaux, ne se contentent pas de vivre en société, ils produisent de la société pour vivre. Ils fabriquent de l'histoire, et ce, parce qu'ils ont dans leur nature propre la capacité de s'approprier la nature et de la transformer. S'approprier la nature, c'est, pour l'homme, inventer des moyens matériels et idéels pour disjoindre certains éléments des écosystèmes qu'il exploite et les faire servir à ses besoins. Cette action implique la mise en oeuvre de rapports sociaux qui lui servent de cadre et de support et qui, quelle que soit l'instance où ils se situent, fonctionnent comme des rapports sociaux de production, ou, selon un parler plus commun, comme des rapports économiques.

Quel est le poids des réalités matérielles et quel est le rôle de la pensée dans la production des rapports sociaux ? Tout le mouvement du livre est là : de l'analyse des rapports sociaux de production à celle de la production des rapports sociaux.

Où l'on verra que des deux forces qui composent celle d'un pouvoir de domination et d'exploitation, la plus forte n'est pas la violence exercée par les ordres ou les classes qui dominent une société mais le consentement des dominés à leur domination.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
348p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-08-123840-3

EAN13 :
9782081238404