Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
L'image contestée : le concile de Hieria (754) et la pensée théologique des iconoclastes

L'image contestée : le concile de Hieria (754) et la pensée théologique des iconoclastes

Thérèse Boespflug, François Boespflug

Cerf ,
collection Actualité , (avril 2017)

Résumé

Longtemps resté sans image, le christianisme a progressivement accepté l'existence d'un art sacré figuratif, non sans traverser une grave "querelle des images". L'auteure analyse la crise iconoclaste à la lumière du concile de Hiéreia (754) et établit que ceux qui contestaient la légitimité des images ont paradoxalement beaucoup contribué à la naissance d'une théologie de l'icône. ©Electre 2020

39,00 € 37,05 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Orthodoxie : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Longtemps resté sans image, le christianisme a progressivement accepté l'existence d'un art sacré figuratif, non sans traverser une grave "querelle des images". L'auteure analyse la crise iconoclaste à la lumière du concile de Hiéreia (754) et établit que ceux qui contestaient la légitimité des images ont paradoxalement beaucoup contribué à la naissance d'une théologie de l'icône. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

L'image contestée

Le concile de Hieria (754) et la pensée théologique des iconoclastes

Durant les premiers siècles de son histoire, le christianisme fut sans image. Il a ensuite accepté progressivement l'existence d'un art sacré figuratif, non sans traverser une grave « Querelle des images ». Celle-ci verra s'affronter durant un siècle et demi partisans et adversaires des images, ces derniers étant nombreux dans l'Église, y compris parmi les évêques et dans les milieux monastiques. L'Orient byzantin finira par reconnaître la légitimité des icônes, en particulier au concile de Nicée II (787) et lors du Triomphe de l'orthodoxie (843). Mais cela n'a pu se faire qu'au prix d'une réduction de la Controverse iconoclaste à une série de troubles sans portée intellectuelle.

Ce livre rétablit la vérité. Il démontre que l'enjeu du débat fut théologique. Il s'agissait de savoir si l'existence d'icônes respectait les décisions du concile de Chalcédoine (451) concernant l'union des deux natures divine et humaine en Jésus-Christ. Unissant les méthodes respectives de l'histoire et de la théologie, Emanuela Fogliadini analyse la Crise iconoclaste à la lumière du concile de Hieria (754) et établit de manière convaincante que ceux qui contestaient la légitimité des images ont paradoxalement beaucoup contribué à la naissance d'une véritable théologie de l'icône.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
382p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-204-11127-9

EAN13 :
9782204111270