Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Indochine années vingt, L'âge d'or de l'affairisme colonial : 1918-1928 : banquiers, hommes d'affaires et patrons en réseaux

Indochine années vingt, L'âge d'or de l'affairisme colonial : 1918-1928 : banquiers, hommes d'affaires et patrons en réseaux

les Indes savantes ,
collection Etudes Asie , (juillet 2016)

Résumé

L'analyse du développement bancaire et entrepreneurial dans l'Indochine des années 1920. Elle décrit la diversité des acteurs impliqués dans les réseaux d'affaires de la colonie française : industriels, commerçants, administrateurs et investisseurs. Ces activités économiques vont de pair avec une sociabilité bourgeoise et l'intrication de réseaux d'intérêts entre les colons. ©Electre 2021

35,00 € 33,25 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Indochine et guerre d'Indochine»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L'analyse du développement bancaire et entrepreneurial dans l'Indochine des années 1920. Elle décrit la diversité des acteurs impliqués dans les réseaux d'affaires de la colonie française : industriels, commerçants, administrateurs et investisseurs. Ces activités économiques vont de pair avec une sociabilité bourgeoise et l'intrication de réseaux d'intérêts entre les colons. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Cet ouvrage constitue le troisième volet consacré par Patrice Morlat à l'Indochine française dans les années 1920.

« L'État indochinois » n'est que « colonial », c'est-à-dire sans consensus populaire, et donc sans devenir. Le pouvoir français dans la Péninsule se doit alors de développer un discours politique approprié, destiné aux populations dominées, mais aussi de contribuer réellement à un mieux vivre de la majorité des populations indochinoises. Pour cela, il faut des grands projets d'aménagement : irrigation, routes, chemins de fer, ports, etc. Or la France de 1918 et l'Indochine n'ont plus d'argent. Reste alors le négoce, les investissements, donc les banquiers et les hommes d'affaires.

Les relations entre le gouvernement général et la Banque de l'Indochine se nouèrent sous la forme d'un contact entre deux sphères différentes, mais complémentaires dans le monde du pouvoir colonial : la politique et l'économie.

Cet ouvrage traite de plusieurs questions essentielles : rôle de l'Institut d'émission dans le fonctionnement de l'État colonial, conflit entre la Banque de l'Indochine et la Banque de Paris et des Pays-Bas dont dépendra le contrôle du champ économique indochinois par l'une ou par l'autre.

Autre point rarement évoqué, l'ouvrage se penche sur l'implication des populations vivant en Indochine, dans le processus économique colonial ; notamment le rôle de la bourgeoisie native des trois pays de la Péninsule.

Durant la décennie, des réseaux patronaux et bancaires se structurent, unissant les grands groupes et comités patronaux de la métropole et le monde de l'entreprise coloniale locale. Ces grands trusts impériaux auront souvent besoin sur le terrain du relais d'entrepreneurs locaux et de colons. L'Indochine est à mettre en valeur et les années vingt deviennent ainsi, à l'image de la réussite éphémère d'un Octave Homberg, l'âge d'or de l'affairisme et d'un nouvel essor du grand capitalisme impérial.

Enfin, l'ouvrage souligne le rôle moins évoqué, mais bien réel, et incontournable, des Chinois résidant et entreprenant en Indochine ; à tel point que la question peut être posée, de savoir si l'Indochine n'était pas en fait, sous un mince vernis français, une colonie économique chinoise...

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
665p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-84654-413-1

EAN13 :
9782846544139