COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Instituer la filiation : être fils ou fille aujourd'hui : colloque Institutions et figures contemporaines de la filiation, Collège des Bernardins, 11 et 12 mars 2016

Instituer la filiation : être fils ou fille aujourd'hui : colloque Institutions et figures contemporaines de la filiation, Collège des Bernardins, 11 et 12 mars 2016

Jacques Arènes

Cerf Patrimoines ,
Collège des Bernardins , (avril 2018)

Résumé

Issu des réflexions d'un séminaire tenu au Collège des Bernardins pendant trois ans dont ce colloque a constitué la conclusion, cet ouvrage cherche à comprendre la manière dont l'institution du lien de filiation se pense aujourd'hui. La condition filiale permet de donner un éclairage sur le rapport du sujet contemporain au collectif et à ses institutions. ©Electre 2020

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Développement personnel et spiritualité»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Issu des réflexions d'un séminaire tenu au Collège des Bernardins pendant trois ans dont ce colloque a constitué la conclusion, cet ouvrage cherche à comprendre la manière dont l'institution du lien de filiation se pense aujourd'hui. La condition filiale permet de donner un éclairage sur le rapport du sujet contemporain au collectif et à ses institutions. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

L'humanité est ainsi faite qu'il est impossible d'imaginer notre monde sans filiation. Dans l'espèce humaine, un enfant est un fils ou une fille et pas seulement une progéniture. La filiation est alors une condition originaire dans laquelle nous sommes tous plongés. Cette condition est profondément culturelle, nécessitant un encadrement juridique, institutionnel, et plus largement symbolique. La filiation est cependant devenu un lien étrange en un monde où la modalité contractuelle devient le prototype prévalent du lien. On ne dispose cependant pas de son lien de filiation. Ce lien insolite fait l'objet de nombreux remaniements dans l'univers contemporain : il n'a jamais été aussi « solide », considéré comme plus consistant que le lien conjugal, et fait pourtant l'objet de discussions politiques intenses. Il est notamment solide en raison de sa dimension instituée. Il émerge ainsi, de plus en plus, une demande vis-à-vis des institutions, afin qu'elles créent de nouveaux types et des procédures inédites de filiation, notamment dans le cas de ce qu'on a appelé l'« infertilité sociale », c'est-à-dire l'infertilité qui n'est pas liée à une raison médicale.

Un séminaire de recherche sur la filiation a eu lieu au Collège des Bernardins pendant trois ans, et a associé des disciplines variées (anthropologie, droit, philosophie, théologie, psychanalyse). Cet ouvrage, issu des réflexions de ce séminaire, et du colloque qui a constitué sa conclusion, cherche à comprendre la manière dont l'institution du lien de filiation se pense aujourd'hui : la fragilisation contemporaine des institutions est-elle à mettre en rapport avec certains « troubles » dans la filiation ? Comment notre société gère-t-elle la condition ambivalente de la dépendance, liée à la filiation ? La condition filiale nous permet alors de donner un éclairage sur le rapport du sujet contemporain au collectif et à ses institutions.

Ce livre est le résultat du colloque conclusif organisé les 11 et 12 mars 2016 par le département Sociétés humaines et responsabilité éducative du Collège des Bernardins, sous la responsabilité de Jacques Arènes, psychanalyste, professeur des universités catholiques.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
181p

Format :
23x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-204-10675-5

EAN13 :
9782204106757