Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Intra muros

Intra muros

Ghislain de Diesbach

Via romana , (septembre 2017)

Résumé

Le journaliste, incarcéré à Fresnes le 12 janvier 1946 et libéré en 1953, livre son journal de détention et ses lettres à sa femme et à son frère, le commandant Cousteau. Il est devenu intime de Lucien Rebatet, et a découvert en prison Proust, Rivarol, Aymé, Huxley ou encore Nietzsche. Il offre son regard sur ses contemporains, entre éditoriaux et aphorismes, reflets d'un pessimisme souriant. ©Electre 2020

29,00 € 27,55 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Romans français et francophones»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le journaliste, incarcéré à Fresnes le 12 janvier 1946 et libéré en 1953, livre son journal de détention et ses lettres à sa femme et à son frère, le commandant Cousteau. Il est devenu intime de Lucien Rebatet, et a découvert en prison Proust, Rivarol, Aymé, Huxley ou encore Nietzsche. Il offre son regard sur ses contemporains, entre éditoriaux et aphorismes, reflets d'un pessimisme souriant. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Incarcéré à Fresnes le 12 janvier 1946, Pierre-Antoine Cousteau ne retrouve la liberté que le 18 juillet 1953, et son premier acte d'homme libre est d'aller fleurir la tombe de sa maman disparue, à Saint-André-de-Cubzac.

Mais quelle est donc sa vie de captif, durant ces 17 mois à Fresnes dont 141 jours aux chaînes, et 7 ans à Clairvaux et Eysses ? Le journal inédit publié ici, soixante ans après sa mort prématurée à 52 ans de
suites d'un cancer lié à sa détention, dévoile le rude quotidien du journaliste et de ses compagnons d'infortune, resté droit dans ses bottes et attentif au monde extérieur.

Devenu l'intime de Lucien Rebatet, l'ancien rédacteur en chef de Je suis partout lit et écrit. Il lit énormément et exprime son bonheur à découvrir Proust, Rivarol, Aymé, Wilde, Shaw, Huxley, Nietzsche, France, Dostoïevski, Machiavel, Hemingway, Anouilh, Laurent, Mohrt, Koestler, etc., et écrit plus encore, « il écrit plus librement qu'il n'eût pu le faire en homme libre » : ses réflexions devant la mort, Dieu, les religions, la démocratie, la poésie, la littérature, le bagne, la fidélité à ses engagements, et son pessimisme souriant se retrouvent aussi en des pensées et aphorismes où se concentre son regard sur la vie.

Il écrit ce qu'il est. Le résultat, outre ses lettres à son épouse Fernande et à son frère le célèbre commandant Cousteau, c'est ce journal, Intra muras, qui n'est de fait pas un journal comme les autres mais une chronique de huit ans d'éditoriaux du plus haut intérêt. Une comédie humaine sans concession pour ses contemporains, juges, politiques, écrivains et journalistes, acteurs ou témoins de l'effondrement de l'Occident moderne.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
484p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-37271-084-2

EAN13 :
9782372710848