Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
De Jésus à Constantin : comment le christianisme est devenu une religion

De Jésus à Constantin : comment le christianisme est devenu une religion

L'Harmattan ,
collection Religions & spiritualité , (mai 2012)

Résumé

Etude approfondie du contexte historique dans lequel est né le christianisme qui fut en premier lieu une mouvance spirituelle, une "voie", à l'intérieur de la religion juive. ©Electre 2020

20,00 € 19,00 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Antiquité chrétienne»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Etude approfondie du contexte historique dans lequel est né le christianisme qui fut en premier lieu une mouvance spirituelle, une "voie", à l'intérieur de la religion juive. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

«Est-ce Jésus qui a fondé le christianisme ?» Jésus était juif, il est mort
juif. Ce qui est devenu le christianisme a d'abord été une mouvance
spirituelle, une «Voie», à l'intérieur de la religion juive. Il en est sorti vers
la fin du 1er siècle.

«Le christianisme naissant était-il une religion ?» Il a vécu sans prêtres
ni temples pendant plus d'un siècle et demi. S'il a possédé très tôt quelques
pratiques rituelles et culturelles, il n'était pas véritablement une religion
au sens où on l'entendait dans l'Antiquité, c'est-à-dire au sens où il aurait
été la religion d'une société religieuse particulière avec ses temples et ses
prêtres.

«Le christianisme avait-il pour but de créer une société chrétienne ?» Il
se développe durant les trois premiers siècles en dehors de toute attache à
une société quelconque. Il s'inspire d'un idéal de fraternité universelle qui
le situe à l'opposé du modèle général des sociétés religieuses de l'Antiquité.
Ce n'est pas l'Église, ce sont des empereurs romains qui en ont fait au
quatrième siècle la religion officielle de leur empire.

Telles sont les principales questions qu'aborde cet ouvrage. Réalisé
à partir des travaux d'un certain nombre d'historiens de cette période
extrêmement complexe, il tente de fournir au lecteur quelques éléments de
réflexion sur le mode synthétique le plus clair possible.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
196p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-296-96745-0

EAN13 :
9782296967458