Vos frais de port à 0,01 € à partir de 49 € d'achat.

univers suivant univers précédent
Jeunesse de l'Eglise (1936-1955) : aux sources de la crise progressiste en France

Jeunesse de l'Eglise (1936-1955) : aux sources de la crise progressiste en France

Etienne Fouilloux

Karthala ,
collection Signes des temps , (décembre 2004)

Résumé

Retrace l'itinéraire de Jeunesse de l'Eglise, mouvement progressiste fondé en 1936 par le dominicain Maurice Montuclard (1904-1988) et interdit en 1953 par l'Assemblée des cardinaux et archevêques de France. M. Montuclard fut lui-même réduit à l'état laïc. T. Teck s'est basé sur les archives du mouvement et de son fondateur et sur des témoignages. ©Electre 2021

30,00 € 28,50 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Histoire religieuse du XXème siècle»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Retrace l'itinéraire de Jeunesse de l'Eglise, mouvement progressiste fondé en 1936 par le dominicain Maurice Montuclard (1904-1988) et interdit en 1953 par l'Assemblée des cardinaux et archevêques de France. M. Montuclard fut lui-même réduit à l'état laïc. T. Teck s'est basé sur les archives du mouvement et de son fondateur et sur des témoignages. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

«Jeunesse de l'Église»? Maurice Montuclard? Ce titre et ce patronyme, âprement discutés en leur temps, s'enfoncent dans le passé d'un catholicisme français ne brillant guère par sa mémoire. Qui a encore quelque idée, dans ses nouvelles générations dégarnies, de l'enjeu des débats passionnés dont ils ont été le centre, voici tout juste un demi-siècle? Débats trop souvent réduits il est vrai à leurs conclusions: les sanctions de l'épiscopat, la mise à l'index des Événements et la foi, la réduction à l'état laïc de Montuclard, suivie de la dissolution progressive de son mouvement (1952-1955). Et pourtant, comment écrire l'histoire religieuse de la France au XXe siècle sans y remettre «Jeunesse de l'Église» à sa juste place par une reconstitution minutieuse de son histoire-bataille et de son parcours intellectuel, certes moins exaltante que la légende, noire plus souvent que dorée, dont Montuclard et les siens ont été victimes.


Telle est la tâche à laquelle s'est attelé Thierry Keck. Il en est issu une thèse de doctorat remarquable dont ce livre reprend la substance. Cette tâche n'était pas facile pour deux raisons majeures: l'absence présumée de sources autres que les publications ardues de «Jeunesse de l'Église»; et plus encore les méandres d'un itinéraire peu commode à décrypter. En fait, les sources existaient. Maurice Montuclard était trop historien pour bazarder les traces des deux décennies les plus marquantes de son existence: les archives du mouvement, complétées par beaucoup d'autres et par des témoignages, ont fourni à Thierry Keck la matière de son étude. Son intelligence des situations, des hommes et de leurs idées a fait le reste. Il fournit ainsi, avec le juste mélange d'empathie et de distance, une restitution convaincante de ce maillon manquant du progressisme chrétien que les meilleurs spécialistes, à commencer par Yvon Tranvouez, appelaient depuis longtemps de leurs voeux. Ce livre n'est donc pas un livre d'histoire religieuse parmi d'autres: il est la première histoire plausible d'un mouvement sur lequel se sont peu à peu entassés les lieux communs et les à-peu-près, quand ce ne sont pas les contre-vérités (sabordage de l'Action catholique; corruption des prêtres-ouvriers; agence d'infiltration du communisme au sein de l'Église)...


Étienne Fouilloux

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
483p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-84586-591-0

EAN13 :
9782845865914