Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Ce que le jour doit à la nuit

Ce que le jour doit à la nuit

Julliard , (août 2008)

L'avis de La Procure

Algérie, années 40. Issu d'une famille de paysans musulmans sans le sou, Jonas est élevé par son oncle, un pharmacien aisé marié à une Française. Alors que la guerre gronde se pose la question de son identité profonde et, plus douloureuse encore, celle du camp qu'il devra choisir.

21,50 € 20,43 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Romans français et francophones»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Des années 1930 à aujourd'hui, l'itinéraire chaotique de Jonas, un garçon algérien marqué dans l'enfance par une tragédie familiale. Un roman sur l'Algérie coloniale et la dislocation entre deux communautés amoureuses d'un même pays. Prix roman France Télévisions 2008. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

«Mon oncle me disait : "Si une femme
t'aimait, et si tu avais la présence d'esprit
de mesurer l'étendue de ce privilège, aucune
divinité ne t'arriverait à la cheville."

Oran retenait son souffle en ce printemps
1962. La guerre engageait ses dernières folies.
Je cherchais Émilie. J'avais peur pour elle.
J'avais besoin d'elle. Je l'aimais et je revenais le
lui prouver. Je me sentais en mesure de braver
les ouragans, les tonnerres, l'ensemble des
anathèmes et les misères du monde entier.»

Yasmina Khadra nous offre ici un grand
roman de l'Algérie coloniale (entre 1936 et
1962) et éclaire d'un nouveau jour, dans une
langue splendide et avec la générosité qu'on
lui connaît, la dislocation atroce de deux
communautés amoureuses d'un même pays.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché sous jaquette

Page :
413p

Format :
23x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-260-01758-4

EAN13 :
9782260017585