Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Journal. Volume 2, Je veux témoigner jusqu'au bout : journal 1942-1945

Journal. Volume 2, Je veux témoigner jusqu'au bout : journal 1942-1945

Ghislain Riccardi, Michèle Küntz-Tailleur, Jean Tailleur

Seuil , (septembre 2000)

Résumé

Victor Klemperer (1881-1960), fils de rabbin, était professeur à Dresde. En 1934, il est destitué de ses fonctions en tant que juif et n'a plus le droit d'enseigner. Il n'émigre pas. Il tient son journal, 5.000 feuillets où l'on retrouve des notes, plus ou moins rédigées, des réflexions, des récits. Il constitue un document-témoignage sur la vie quotidienne des juifs, prisonniers de l'intérieur. ©Electre 2021

39,00 € 37,05 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Nazisme et shoah»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Victor Klemperer (1881-1960), fils de rabbin, était professeur à Dresde. En 1934, il est destitué de ses fonctions en tant que juif et n'a plus le droit d'enseigner. Il n'émigre pas. Il tient son journal, 5.000 feuillets où l'on retrouve des notes, plus ou moins rédigées, des réflexions, des récits. Il constitue un document-témoignage sur la vie quotidienne des juifs, prisonniers de l'intérieur. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Victor Klemperer (1881-1960), cousin du célèbre chef d'orchestre Otto Klemperer, fils de rabbin, converti au protestantisme, était professeur de romanistique Dresde.

En 1934, il est destitué de ses fonctions en tant que juif et n'a plus le droit d'enseigner. Il reste à Dresde, avec sa femme Eva, elle-même protestante, pianiste, pendant toutes les années du nazisme.

Travailler, écrire, écrire au péril de sa vie, laisser une trace authentique de l'horreur, donner une voix à ceux qui ne sont plus, c'est sa lutte à lui, ce qu'il appelle ses <

>. Obstinément il poursuit sa tâche de chroniqueur et, sans même pouvoir disposer des pages écrites la veille, portées systématiquement par Eva chez une de leurs amies, note la persécution au jour le jour, dans ses moindres détails. Un document sans équivalent sur la vie quotidienne des juifs prisonniers de l'intérieur dans l'Allemagne du IIIe Reich.

<

>

V. K.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
1053p

Format :
22x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-030938-6

EAN13 :
9782020309387