Vos frais de port à un centime pendant le confinement* !

univers suivant univers précédent
Lettre sur le commerce de livres

Lettre sur le commerce de livres

Libretto ,
collection Libretto, n° 689 ,
collection Littérature française , (septembre 2020) Poche

Résumé

Le texte de Diderot dresse un inventaire assez complet des pratiques d'édition du XVIIIe siècle, avec ses règlements, ses privilèges, ses permissions tacites ou ses censeurs. Il y développe aussi l'idée que l'auteur est propriétaire de son oeuvre au même titre que d'un bien matériel. ©Electre 2020

7,10 € 6,75 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le texte de Diderot dresse un inventaire assez complet des pratiques d'édition du XVIIIe siècle, avec ses règlements, ses privilèges, ses permissions tacites ou ses censeurs. Il y développe aussi l'idée que l'auteur est propriétaire de son oeuvre au même titre que d'un bien matériel. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Lettre sur le commerce de livres

En 1763, la corporation des libraires passe commande auprès de Diderot d'une lettre qui sera adressée à la fin de cette même année à M. de Sartine, alors lieutenant général de police (actuel ministre de l'Intérieur).

En cette époque, le droit d'auteur n'existe pas. Les privilèges (autorisation de publier émise par les services du roi) sont délivrés aux libraires, qui étaient aussi éditeurs, sans prendre en compte les auteurs. Dans sa lettre, Diderot se fait autant l'opposant des corporations en général que le défenseur des privilèges des libraires en matière d'édition.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
138p

Format :
19x12cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-36914-575-7

EAN13 :
9782369145752