Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Lettre au pape François : pour Charles de Foucauld, le centenaire mis sous le boisseau

Lettre au pape François : pour Charles de Foucauld, le centenaire mis sous le boisseau

Médiaspaul , (février 2018)

Résumé

Le théologien déplore les falsifications, légendes et idées reçues qui portent sur l'explorateur et ecclésiastique, entendues lors d'événements dédiés à fêter son centenaire. Il propose alors un plaidoyer pour défendre la figure du religieux. ©Electre 2020

22,00 € 20,90 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le théologien déplore les falsifications, légendes et idées reçues qui portent sur l'explorateur et ecclésiastique, entendues lors d'événements dédiés à fêter son centenaire. Il propose alors un plaidoyer pour défendre la figure du religieux. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

On aurait pu penser qu'à la faveur du Centenaire de sa mort (2016), la France d'une part, l'Église d'autre part, auraient eu à coeur de réhabiliter Charles de Foucauld, de le reconnaître tel qu'il a été, tel qu'il est.

La France : il avait vu clair, il a été visionnaire. Dès son arrivée en 1901 en Algérie, colonie française, il proteste de toutes ses forces contre l'esclavage que la République tolère et que l'Armée couvre ; il veut l'égalité entre les Algériens et les Français, le développement de populations pour lesquelles ses compatriotes, dit-il, « ne font rien » (et il prédit qu'ainsi « dans 50 ans, on nous jettera à la mer »). La France n'a pas vu en lui l'homme des droits de l'homme, du dernier homme, l'homme de la Fraternité, un précurseur des Gandhi, Martin Luther King, Mandela. Pour son Centenaire, la République l'a passé sous silence ; et les médias français n'ont pas parlé de lui.

L'Église : elle l'a réduit, depuis cent ans, à n'être qu'un converti confit en piété, enfoui dans le silence, un saint de vitrail, un ermite statique. Sans voir qu'il était prophète d'une véritable évangélisation nouvelle : non pas convertir et dogmatiser d'en haut, mais écouter d'abord, partager la condition humaine à travers de l'Amitié, de la Bonté, de la Conversation quotidiennes : l'ABC, pour lui, de l'annonce, par la vie, de l'Évangile de Jésus de Nazareth.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
279p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7122-1473-0

EAN13 :
9782712214739