Votre livraison avec Mondial Relay à 3,90 euros en France métropolitaine !

univers suivant univers précédent
La grande illusion : quand la France perdait la paix : 1914-1920

La grande illusion : quand la France perdait la paix : 1914-1920

Tallandier , (avril 2015)

Résumé

Le spécialiste de l'histoire des relations internationales examine la politique de paix de la France pendant la Première Guerre mondiale à travers les différentes tentatives de médiation menées, les échecs et les désillusions, et compare la position française à celle des autres pays engagés dans le conflit. ©Electre 2018

21,90 € 20,81 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Disponibilité dans nos librairies

Indisponible chez l'éditeur

Je commande exemplaire(s)

Achat impossible

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Numérique

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Première guerre mondiale, 14/18»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le spécialiste de l'histoire des relations internationales examine la politique de paix de la France pendant la Première Guerre mondiale à travers les différentes tentatives de médiation menées, les échecs et les désillusions, et compare la position française à celle des autres pays engagés dans le conflit. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

La grande illusion : que la guerre de 1914-1918 serait courte et
mettrait fin à la position dominante occupée par l'Allemagne
depuis Bismarck ; que la France récupérerait les territoires
perdus depuis la Révolution française, mais aussi établirait une
sphère d'influence de premier rang et une mainmise sur les
régions rhénanes, voire remettrait en cause l'unité allemande ;
et, pour finir, que les traités de paix réaliseraient au moins les
principaux objectifs poursuivis et en tout cas garantiraient la
sécurité à long terme.

Ces illusions, largement partagées, étaient portées par l'obsession
de la sécurité face à l'Allemagne et par l'affirmation du modèle républicain
face au «militarisme prussien». Ceux qui tentèrent d'achever
le conflit par la négociation furent écartés.

Paris a joué son rôle dans la marche à la guerre et a défini des buts
qui ont largement contribué à déterminer le déroulement du conflit et
ensuite la paix. Finalement, les dirigeants n'ont pas obtenu ce qu'ils
souhaitaient, tout en compromettant, par leurs exigences et par leur
vision biaisée des réalités, la restauration du système international.

C'est ainsi que la France a perdu la paix.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
376p

Format :
22x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
979-10-210-1018-5

EAN13 :
9791021010185