Les frais de livraison sont à 0,01€ à partir de 49 € d'achat *hors collectivités et pour la France métropolitaine

univers suivant univers précédent
livre numérique Les métiers de l'aéronautique et de l'espace

Les métiers de l'aéronautique et de l'espace

L'Etudiant (juin 2010)

Résumé

L'homme a réalisé l'un de ses plus vieux rêves, s'envoler dans les airs, il y a seulement cent ans. Mais depuis, les progrès réalisés ont été spectaculaires créant de nombreux emplois dans les deux grands secteurs que sont l'industrie aéronautique et spatiale et le transport aérien.Dans le secteur du transport aérien, seul 20 % des employés naviguent. Les compagnies aériennes, les aéroports ou encore la DGAC (Direction générale de l'aviation civile) emploient majoritairement du personnel au sol. Pour entretenir les avions, un CAP suffit pour débuter ; avec un BTS, il est possible d'encadrer des équipes de maintenance. Pour d'autres postes, il faut réussir les concours de l'ENAC (École nationale d'aviation civile). L'industrie aéronautique et spatiale, qui comprend les constructeurs d'avions, les équipementiers, les motoristes ou encore les fabricants de satellites, fait travailler quelque 100 000 personnes. Les emplois sont concentrés en Midi-Pyrénées, Aquitaine et région parisienne avec des besoins en recrutement à tous les niveaux d'études. Les cadres représentent 30 % des effectifs, les ouvriers 25 %.C'est le nombre de candidats qui passent chaque année le concours d'entrée à l'ENAC pour devenir pilote. Cette formation est la plus courue, car elle est gratuite comme celle proposée par l'armée. Mais les places sont rares, et nombre de salariés qui travaillent dans le secteur de l'aéronautique et de l'espace occupent d'autres métiers tout aussi passionnants : ingénieur, agent d'opérations, contrôleur aérien, personnel navigant commercial, etc.Impression partielle : 10%

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

L'homme a réalisé l'un de ses plus vieux rêves, s'envoler dans les airs, il y a seulement cent ans. Mais depuis, les progrès réalisés ont été spectaculaires créant de nombreux emplois dans les deux grands secteurs que sont l'industrie aéronautique et spatiale et le transport aérien.Dans le secteur du transport aérien, seul 20 % des employés naviguent. Les compagnies aériennes, les aéroports ou encore la DGAC (Direction générale de l'aviation civile) emploient majoritairement du personnel au sol. Pour entretenir les avions, un CAP suffit pour débuter ; avec un BTS, il est possible d'encadrer des équipes de maintenance. Pour d'autres postes, il faut réussir les concours de l'ENAC (École nationale d'aviation civile). L'industrie aéronautique et spatiale, qui comprend les constructeurs d'avions, les équipementiers, les motoristes ou encore les fabricants de satellites, fait travailler quelque 100 000 personnes. Les emplois sont concentrés en Midi-Pyrénées, Aquitaine et région parisienne avec des besoins en recrutement à tous les niveaux d'études. Les cadres représentent 30 % des effectifs, les ouvriers 25 %.C'est le nombre de candidats qui passent chaque année le concours d'entrée à l'ENAC pour devenir pilote. Cette formation est la plus courue, car elle est gratuite comme celle proposée par l'armée. Mais les places sont rares, et nombre de salariés qui travaillent dans le secteur de l'aéronautique et de l'espace occupent d'autres métiers tout aussi passionnants : ingénieur, agent d'opérations, contrôleur aérien, personnel navigant commercial, etc.Impression partielle : 10%

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

EAN13 :
2500000556852