Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La loi de la chair : le droit au corps du conjoint dans l'oeuvre des canonistes, XIIe-XVe siècle

La loi de la chair : le droit au corps du conjoint dans l'oeuvre des canonistes, XIIe-XVe siècle

Editions de la Sorbonne ,
collection Publications de la Sorbonne. Histoire ancienne et médiévale, n° 136 , (novembre 2015)

Résumé

Etude des réflexions menées par les spécialistes du droit canon entre le XIIe et le XVe siècle sur les relations charnelles au sein de l'institution du mariage. Ils oeuvrent à l'élaboration de règles inspirées du droit romain sur la possession et la propriété des individus sur les choses appliquées au corps du conjoint. L'auteure interroge les conditions et les limites de cet asservissement. ©Electre 2020

23,00 € 21,85 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Histoire : sexualité»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Etude des réflexions menées par les spécialistes du droit canon entre le XIIe et le XVe siècle sur les relations charnelles au sein de l'institution du mariage. Ils oeuvrent à l'élaboration de règles inspirées du droit romain sur la possession et la propriété des individus sur les choses appliquées au corps du conjoint. L'auteure interroge les conditions et les limites de cet asservissement. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

En montrant que le droit au corps de l'autre est, à partir du XIIe siècle, au coeur de l'institution du mariage, cet ouvrage éclaire d'un jour nouveau l'histoire des relations charnelles et des liens matrimoniaux. On découvre ici que les canonistes, du XIIe au XVe siècle, construisent un régime juridique des rapports de chair à partir des règles que le droit romain appliquait aux rapports de possession et de propriété des hommes sur les choses ainsi qu'à la subordination des choses entre elles. L'objet du consentement est bien, dès le XIIe siècle, le
droit au corps du conjoint. Mais ce droit s'exerce-t-il sur une chose qui serait le corps, ou sur une partie du corps ? Ou bien s'agit-il d'une servitude réelle que ce corps porte, à la manière d'un champs grevé d'une servitude de passage attachée aux champs voisins ? Quels sont les actes qui font naître ou cesser ce droit ? Peut-il renaître, et comment ? Invoquer le droit au corps de l'autre, c'est aussi, on le comprend alors, une façon de purifier les liens de la chair, comme les alchimistes éliminent les scories de la matière. L'oeuvre au noir des canonistes et des juges ouvre ainsi le vaste espace d'une casuistique dont l'étude nous prépare à mieux comprendre, sans doute, les méthodes et l'historicité du droit contemporain, et peut-être, aussi, la
préhistoire de nos sexualités.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
255p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-85944-919-1

EAN13 :
9782859449193