Les frais de livraison sont à 0,01€ à partir de 49 € d'achat *hors collectivités et pour la France métropolitaine

univers suivant univers précédent
Le loup : une histoire culturelle

Le loup : une histoire culturelle

Seuil , (novembre 2018)

L'avis de La Procure

S'appuyant sur une riche iconographie, Michel Pastoureau interroge la longue histoire de cet animal redouté dans les campagnes mais source inépuisable d'inspiration dans la mythologie comme dans la littérature. Une lecture ô combien instructive, un ouvrage élégant où la plume de Michel Pastoureau fait comme toujours merveille.

19,90 € 18,91 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Mentalités et autres thèmes»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Histoire du loup dans l'imaginaire collectif, de sa place dans les mythologies antiques aux représentations modernes dans la littérature et les dessins animés en passant par le Moyen Age. Animal destructeur sous l'Antiquité, il a été tourné en ridicule à l'époque médiévale avant de redevenir une bête effrayante qui dévore femmes et enfants pour, finalement, se faire attachant au XXe siècle. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Dans l'imaginaire européen, quelques animaux jouent un rôle plus important que les autres et forment une sorte de « bestiaire central ». Le loup en fait partie et en est même une des vedettes.

Il occupe déjà cette place dans les mythologies antiques, à l'exemple de la louve romaine, qui a nourri Romulus et Rémus, du loup Fenrir, destructeur du panthéon nordique, et des nombreuses histoires de dévorations, de métamorphoses et de loups-garous. Ces derniers sont encore bien présents au Moyen Âge, même si la crainte du loup est alors en recul. Les bestiaires dressent du fauve un portrait négatif et le Roman de Renarten fait une bête ridicule, bernée par les autres animaux et sans cesse poursuivie par les chasseurs et les paysans.

La peur du loup revient à l'époque moderne. Les documents d'archives, les chroniques, le folklore en portent témoignage : désormais les loups ne s'attaquent plus seulement au bétail, ils dévorent les femmes et les enfants. L'étrange affaire de la Bête du Gévaudan (1765-1767) constitue le paroxysme de cette peur qui dans les campagnes ne disparaît que lentement. Au XXe siècle, la littérature, les dessins animés, les livres pour enfants finissent par transformer le grand méchant loup en un animal qui ne fait plus peur et devient même attachant. Seuls la toponymie, les proverbes et quelques légendes conservent le souvenir du fauve vorace et cruel, si longtemps redouté.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
156p

Format :
24x20cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-140395-5

EAN13 :
9782021403954