Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Cette maladresse maternelle me fait t'aimer davantage : lettres à sa mère

Cette maladresse maternelle me fait t'aimer davantage : lettres à sa mère

Michel Schneider

Le Passeur éditeur ,
collection Le Passeur poche , (mars 2021) Poche

Résumé

La correspondance de Baudelaire à sa mère. Ces lettres donnent la vision d'un homme se débattant avec les problèmes du quotidien, notamment ses dettes, et révèlent la relation terrible et ambiguë qui les unit. N'ayant de cesse de gagner l'amour de cette femme adorée et haïe à la fois, le poète l'implore de le reconnaître alors qu'elle est persuadée qu'il gâche son existence. ©Electre 2021

5,90 € 5,61 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

La correspondance de Baudelaire à sa mère. Ces lettres donnent la vision d'un homme se débattant avec les problèmes du quotidien, notamment ses dettes, et révèlent la relation terrible et ambiguë qui les unit. N'ayant de cesse de gagner l'amour de cette femme adorée et haïe à la fois, le poète l'implore de le reconnaître alors qu'elle est persuadée qu'il gâche son existence. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Cette maladresse maternelle me fait t'aimer davantage

« Je n'ai que ma plume et ma mère », écrit Baudelaire à son tuteur le 5 mars 1852. Les rapports de Baudelaire à sa condition d'homme et de créateur sont intimement liés à ceux, étranges et passionnels, qu'il entretint toute sa vie avec sa mère.

Cette relation étroite est également due à sa condition financière : accumulant les dettes, toujours en manque d'argent, il se plaint en permanence. D'ailleurs, il ne parle pour ainsi dire jamais de poésie ou d'art avec elle. Tout y est affaire de choses matérielles et de soucis intimes. Ce qui donne à ces lettres attachantes la vision d'un Baudelaire se débattant en permanence avec les problèmes du quotidien.

Mais par-delà cette apparente trivialité, les formules assassines sur l'humanité et l'ennui qui toujours assaille le poète, se révèle aussi une relation terrible et ambigüe. On y découvre un génie littéraire implorer sa mère de le reconnaître et de l'aimer, alors qu'elle est persuadée qu'il gâche son existence. Cette obsession de gagner l'amour de cette femme adorée et haïe à la fois rend cette correspondance troublante particulièrement singulière.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
123p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-36890-835-8

EAN13 :
9782368908358