Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros hors collectivités*

univers suivant univers précédent
Marie-Madeleine et la Sainte-Baume : guide du pélerin

Marie-Madeleine et la Sainte-Baume : guide du pélerin

Var) Dominicains de la Sainte-Baume (Plan-d'Aups

Peuple libre , (janvier 2013)

Résumé

Ce guide spirituel propose un itinéraire de conversion et de prière pour obtenir la miséricorde de Dieu et soutenir la démarche de nombreux pélerins qui viennent se confier à Marie-Madeleine à Saint-Maximin et dans la grotte où elle vécut en ermite à la fin de sa vie. ©Electre 2019

10,00 € 9,50 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Saints de M à O»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Ce guide spirituel propose un itinéraire de conversion et de prière pour obtenir la miséricorde de Dieu et soutenir la démarche de nombreux pélerins qui viennent se confier à Marie-Madeleine à Saint-Maximin et dans la grotte où elle vécut en ermite à la fin de sa vie. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Pèlerinages de Provence

Marseille La ville, peu appréciée des Romains, fut évangélisée par saint Lazare et sainte Marie-Madeleine. Lazare fut martyrisé sur l'Agora de la ville (place de Lenche) entre le théâtre grec et le temple d'Apollon Delphinien (actuelle église Saint-Laurent). Au tout début du Ve siècle, saint Jean-Cassien édifia une basilique en ce lieu et en fit le berceau du monachisme occidental.

Saintes-Maries-de-la-Mer

On a découvert récemment que cette ville de Camargue était dans l'Antiquité un port très important. Là, les bateaux venus de la Méditerranée déchargeaient les marchandises qui remontaient ensuite le Rhône. Là, les saint disciples, hommes et femmes ont débarqué en venant de Palestine. Là, en 1448, le Roi René, comte de Provence, entreprit des fouilles, dans lesquelles il découvrit les tombes des « saintes Maries » Jacobé et Salomé, sainte Sara, patronne des Gitans, est vénérée dans le sanctuaire.

Tarascon La « Tarasque », monstre mythique représentant aussi bien les dangers de la nature que ceux du péché, fut selon la légende terrassée par sainte Marthe, soeur de sainte Marie-Madeleine. Marthe évangélisa la région du Rhône jusqu'à Avignon. Elle est invoquée pour la lutte contre Satan. En 1187, on mit à jour son tombeau sur le bord du Rhône. Il est toujours visible dans la crypte de la collégiale face au château des Comtes de Provence.

Aix-en-Provence

Selon la Tradition, sainte Marie-Madeleine « Apôtre des Apôtres » et st Maximin ont évangélisé Aix-en-Provence. La cathédrale Saint-Sauveur leur est consacrée. Elle a été élevée sur le tout petit oratoire consacré par saint Maximin lui-même, celui-ci fut détruit en 1808. La façade de la cathédrale porte la mémoire de st Maximin et de st Sidoine, tous deux compagnons de sainte Marie-Madeleine.

Saint-Maximin

Sainte Marie-Madeleine, sentant venir sa mort prochaine, quitta la grotte de la Sainte-Baume pour rejoindre son ami Maximin, évêque fondateur du diocèse d'Aix-en-Provence. Arrivée au village qui porte aujourd'hui le nom de Saint-Maximin, au bord de la via Aurélia, elle rencontra son ami, reçut de lui la communion et y mourut.

Ensevelie dans un petit monument funéraire, un culte se développa rapidement en ce lieu et le sanctuaire se développa avec l'arrivée des moines cassianites de Marseille. Caché en 710 par crainte des Sarrasins, le corps de sainte Marie-Madeleine fut retrouvé le 7 décembre 1279 par Charles. Il comte de Provence. Aujourd'hui, la crypte de la Basilique Royale de Saint-Maximin où sont conservés les tombeaux paléochrétiens est considérée comme le troisième tombeau de la chrétienté après Jérusalem et Rome.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
128p

Format :
18x10cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-907655-74-4

EAN13 :
9782907655743