Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Mauvais traitements : pourquoi les femmes sont mal soignées

Mauvais traitements : pourquoi les femmes sont mal soignées

Seuil , (octobre 2020)

Résumé

Les journalistes dénoncent les atteintes à la santé des femmes causées par des médicaments, dont témoigne leur surreprésentation en tant que victimes dans la majorité des scandales pharmaceutiques depuis les années 1960. Du Levothyrox à l'Androcur, en passant par le Médiator, l'Isoméride ou les statines, elles pointent un problème de santé publique négligé par les autorités sanitaires. ©Electre 2021

18,00 € 17,10 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Systèmes de santé»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Les journalistes dénoncent les atteintes à la santé des femmes causées par des médicaments, dont témoigne leur surreprésentation en tant que victimes dans la majorité des scandales pharmaceutiques depuis les années 1960. Du Levothyrox à l'Androcur, en passant par le Médiator, l'Isoméride ou les statines, elles pointent un problème de santé publique négligé par les autorités sanitaires. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Dépakine, Mediator, Distilbène, Agréai, Essure, Levothyrox... Les médicaments à destination des femmes constituent l'essentiel des scandales pharmaceutiques des soixante dernières années.

Pour tout le monde, le Mediator résonne comme le scandale pharmaceutique de cette décennie. Mais qui sait que, derrière les milliers de victimes de cet antidiabétique utilisé comme un coupe-faim, se cache une très grande majorité de femmes ? Dernièrement, l'Androcur, prescrit contre l'hirsutisme (surpilosité), a défrayé la chronique en favorisant chez celles qui y avaient recours le développement de tumeurs au cerveau. Plus récemment encore, le Levothyrox, prescrit à 85 % à la gent féminine, s'est ajouté à cette litanie.

En France, le phénomène, invisible, reste hors des radars des autorités sanitaires. Ailleurs dans le monde, on s'interroge davantage. « Entre 1997 et 2001,80 % des médicaments retirés du marché posaient plus de problèmes aux femmes qu'aux hommes », notait dans un rapport la Cour des comptes américaine. D'autres pays cherchent à connaître les raisons de la forte présence des femmes parmi les victimes des effets secondaires.

Il est grand temps de lancer l'alerte : de la fabrication du médicament à son utilisation, des laboratoires aux institutions en passant par les prescripteurs, quand le patient est une patiente, c'est tout un système qui déraille.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
299p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-143346-3

EAN13 :
9782021433463