Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
Mirabeau criait si fort que Versailles eut peur

Mirabeau criait si fort que Versailles eut peur

Grasset , (février 2017)

Résumé

Portrait de Mirabeau qui met notamment en lumière son rôle lors de la Révolution française ainsi que ses idées sur la monarchie constitutionnelle. ©Electre 2020

19,90 € 18,91 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Révolution française»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Portrait de Mirabeau qui met notamment en lumière son rôle lors de la Révolution française ainsi que ses idées sur la monarchie constitutionnelle. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Pourquoi se risquer, aujourd'hui, à un éloge vibrant de Mirabeau ? Et pourquoi célébrer, à l'heure des déferlantes populistes, un tribun réputé pour son tempérament, sa petite vérole et son jeu trouble entre une monarchie agonisante et une Assemblée constituante découvrant les vertus du parlementarisme ?

Sans doute parce que Mirabeau fut, selon François Furet, le seul homme politique qui aurait pu « arrêter la Révolution » ; et, par son talent de démiurge et sa position d'aristocrate rallié aux principes nouveaux, prévenir la Terreur et réconcilier l'Ancien Régime avec la Révolution. Sa mort prématurée, en avril 1791, coïncida avec le basculement de la France dans la tourmente - qui fut, en même temps, la matrice du pire et le creuset de notre modernité politique.

C'est cet homme-là que son nouveau biographe fait revivre ici : de sa folle jeunesse à sa passion interdite pour Marie- Antoinette ; des vaines réformes de Necker à celles de Calonne ; de ses dettes faramineuses à l'invention de la monarchie constitutionnelle ; de sa prétendue corruption à son amour de la vie ; de ses séjours en prison à son rôle majestueux lors de la réunion des états généraux...

Au fil de cette évocation se dessine un idéal politique : que se serait-il passé si cet homme avait pu poursuivre son oeuvre ? La France serait-elle devenue une autre Angleterre ? Et les Français auraient-ils pris goût à ce « réformisme » auquel ils semblent, aujourd'hui encore, si allergiques ?

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
278p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-246-81225-9

EAN13 :
9782246812258