Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Le miroir des simples âmes anéanties : et qui seulement demeurent en vouloir et désir d'amour : XIIIe siècle

Le miroir des simples âmes anéanties : et qui seulement demeurent en vouloir et désir d'amour : XIIIe siècle

Claude Louis-Combet, Emilie Zum Brunn

J. Millon ,
collection Atopia , (mars 2020)

Résumé

Cet ouvrage apparaît aujourd'hui comme une oeuvre majeure de la mystique occidentale, dans laquelle son auteure développe les thèmes les plus élevés de la spiritualité contemplative : le renoncement à l'identité propre, la communion au Dieu inidentifiable et la pure mélodie de l'âme amoureuse. Excommuniée et pourchassée par l'Inquisition, elle fut arrêtée et condamnée au bûcher en 1310. ©Electre 2020

23,50 € 22,33 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cet ouvrage apparaît aujourd'hui comme une oeuvre majeure de la mystique occidentale, dans laquelle son auteure développe les thèmes les plus élevés de la spiritualité contemplative : le renoncement à l'identité propre, la communion au Dieu inidentifiable et la pure mélodie de l'âme amoureuse. Excommuniée et pourchassée par l'Inquisition, elle fut arrêtée et condamnée au bûcher en 1310. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

De l'auteur de ce livre, on ne sait presque rien. Elle s'appelait Marguerite Porete, dite parfois Marguerite de Hainaut. Elle était probablement entrée en béguinage, à Valenciennes, dans la deuxième moitié du XIIIe siècle. Son texte lui valut la persécution de l'Inquisition. Le livre, d'abord interdit, fut brûlé publiquement. Arrêtée, questionnée, condamnée, Marguerite Porete finit sur le bûcher, le Ier juin 1310, à Paris.

Le Miroir des simples âmes, dont le manuscrit avait été découvert en 1867 mais faussement attribué à Marguerite de Hongrie, ne fut publié dans sa langue d'oïl qu'en 1946. Tout ignoré qu'il fut, aussi bien des érudits que des âmes pieuses, ce texte nous apparaît aujourd'hui comme une oeuvre majeure de la mystique occidentale. D'une sensibilité théologique proche de celle de Maître Eckhart, il développe, en une écriture magnifique, les thèmes les plus élevés de la spiritualité contemplative : le renoncement à l'identité propre, l'anéantissement de l'esprit dans la lumineuse ténèbre de la divinité, la communion au Dieu inidentifiable, la pure mélodie de l'âme amoureuse. Sauvé comme par miracle des braises du bûcher, le livre de Marguerite Porete témoigne admirablement de la hauteur métaphysique et de la charge affective de la mystique rhéno-flamande du XIVe siècle.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché sous jaquette

Page :
263p

Format :
20x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-84137-374-6

EAN13 :
9782841373741