Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Misère de l'espace moderne : la production de Le Corbusier et ses conséquences

Misère de l'espace moderne : la production de Le Corbusier et ses conséquences

Agone éditeur ,
collection Contre-feux , (janvier 2017)

Résumé

Une critique de la pensée architecturale et des réalisations de Le Corbusier qui ont conduit à diffuser un modèle de ville d'où sont absents le bien-être et la mixité sociale. L'auteur dénonce le caractère totalitaire de son oeuvre bâtie et théorique et regrette la force de son influence sur les professionnels et le grand public. ©Electre 2020

14,00 € 13,30 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Sociologie urbaine»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une critique de la pensée architecturale et des réalisations de Le Corbusier qui ont conduit à diffuser un modèle de ville d'où sont absents le bien-être et la mixité sociale. L'auteur dénonce le caractère totalitaire de son oeuvre bâtie et théorique et regrette la force de son influence sur les professionnels et le grand public. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Il est enfin ouvertement admis que Le Corbusier
était un fasciste bon teint. On tolère ses mensonges et sa mégalomanie. On sourit en le
voyant mépriser ses (riches) clients. Un observateur impartial découvrira vite qu'il n'a rien
inventé, gommant les auteurs dont il s'est
attribué les idées. La seule réelle compétence de
Le Corbusier fut la promotion de son image
publique au détriment de la qualité de son
oeuvre construite - catastrophique. Mais de
tout cela on ne tire aucune conséquence, la
plupart des critiques refusant de voir le monde
cauchemardesque qu'il voulait édifier. Ce qui
n'aurait aucune importance si Le Corbusier
n'était devenu le modèle pour les architectes
de l'après-guerre qui ont couvert la France de
barres et tours en béton. Et si, aujourd'hui,
ses théories ne faisaient les affaires des
bureaucrates de Chine et de Russie.

Fondé sur l'analyse de la production
(bâtie ou théorique) de Le Corbusier, ce
livre montre l'imposture du créateur, le
caractère totalitaire de ses projets et la
misère spatiale qu'il a engendrée, de son
vivant jusqu'à aujourd'hui.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
163p

Format :
21x12cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7489-0304-8

EAN13 :
9782748903041