Les frais de port à 0,01€ à partir de 49€ avec la carte La Procure !

univers suivant univers précédent
Comment notre monde a cessé d'être chrétien : anatomie d'un effrondement

Comment notre monde a cessé d'être chrétien : anatomie d'un effrondement

Seuil ,
collection La couleur des idées , (février 2018)

L'avis de La Procure

Le sous-titre du livre remarquable de Guillaume Cuchet ne laisse aucun doute sur la gravité du diagnostic. Précisons toutefois que son étude est essentiellement centrée sur le catholicisme en France et sur la période qui suit le concile Vatican II. Avec un regard d'historien et de sociologue, il analyse très finement à la fois les causes et les effets de cette grande rupture religieuse. Un livre essentiel pour comprendre sans se voiler la face et, peut-être, se tourner vers l'avenir.

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Sociologie du christianisme : essais»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Etude sociohistorique sur le déclin du catholicisme en France depuis les années 1960 et ses causes démographiques, sociales et culturelles. L'historien s'interroge sur le rôle des réformes initiées par le concile Vatican II dans cette déchristianisation. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le recul du catholicisme en France depuis les années 1960 est un des faits les plus marquants et pourtant les moins expliqués de notre histoire contemporaine. S'il reste la première religion des Français, le changement est spectaculaire : au milieu des années 1960, 94 % de la génération en France étaient baptisés et 25 % allaient à la messe tous les dimanches ; de nos jours, la pratique dominicale tourne autour de 2 % et les baptisés avant l'âge de 7 ans ne sont plus que 30 %. Comment a-t-on pu en arriver là ? Au seuil des années 1960 encore, le chanoine Boulard, qui était dans l'Église le grand spécialiste de ces questions, avait conclu à la stabilité globale des taux dans la longue durée. Or, au moment même où prévalaient ces conclusions rassurantes et où s'achevait cette vaste entreprise de modernisation de la religion que fut le concile Vatican II (1962-1965), il a commencé à voir remonter des diocèses, avec une insistance croissante, la rumeur inquiétante du plongeon des courbes.

Guillaume Cuchet a repris l'ensemble du dossier : il propose l'une des premières analyses de sociologie historique approfondie de cette grande rupture religieuse, identifie le rôle déclencheur de Vatican II dans ces évolutions et les situe dans le temps long de la déchristianisation et dans le contexte des évolutions démographiques, sociales et culturelles des décennies d'après-guerre.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
275p

Format :
21x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-102129-7

EAN13 :
9782021021295