Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros hors collectivités*

univers suivant univers précédent
La mort des rois : de Sigismond (523) à Louis XIV (1715)

La mort des rois : de Sigismond (523) à Louis XIV (1715)

Joël Cornette, Anne-Marie Helvétius

Presses universitaires de Vincennes ,
collection Temps et espaces , (janvier 2017)

Résumé

Du Moyen Age à Louis XIV, l'Etat ne cessant de s'identifier à la personne physique du prince, sa mort est synonyme, le plus souvent, de traumatisme car elle met en question la survie même du pouvoir. Onze études liées à la problématique de la mort du prince : la double dimension du corps du souverain, le cérémonial des funérailles, la médiatisation de la mort, les bouleversements politiques. ©Electre 2019

21,00 € 19,95 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «XVIIème siècle : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Du Moyen Age à Louis XIV, l'Etat ne cessant de s'identifier à la personne physique du prince, sa mort est synonyme, le plus souvent, de traumatisme car elle met en question la survie même du pouvoir. Onze études liées à la problématique de la mort du prince : la double dimension du corps du souverain, le cérémonial des funérailles, la médiatisation de la mort, les bouleversements politiques. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

L'histoire de la royauté ne peut s'écrire et s'inscrire que dans la longue durée. Du début du Moyen Âge jusqu'au « Siècle de Louis XIV », l'État ne cesse de s'identifier à la personne physique du prince. La mort d'un souverain est donc synonyme, le plus souvent, de traumatisme, car elle met en question la survie même du pouvoir qu'il incarne.

Les onze études réunies dans ce livre abordent de nombreuses problématiques d'une histoire politique et culturelle renouvelée : le corps du prince, dans sa double dimension de « simple corps » et de corps souverain ; les apports de l'archéologie et de la culture matérielle ; le cérémonial complexe des funérailles et les apparats souvent spectaculaires qui les accompagnent et leur donnent sens ; la « médiatisation » de la mort du souverain à travers la circulation de l'information, par les textes mais aussi par l'image et la caricature ; la commémoration du souverain après sa mort ; sans oublier les bouleversements politiques multiples provoqués par la disparition du souverain.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
318p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-84292-577-7

EAN13 :
9782842925772