Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Mourir au monde

Mourir au monde

Plon , (août 2021)

L'avis de La Procure

« Mourir au monde » est un peu le volet féminin de « La Grâc» de Thibault de Montaigu sur la foi et le doute qui se passe ici dans un couvent.
Ce livre raconte l'histoire d'une religieuse entrée vingt ans auparavant et qui est confrontée la foi jeune et irradiante d'une jeune religieuse qui rentre dans ce couvent.
Comme tous les grands mystiques, comme Mère Teresa, elle connaitra tout d'un coup une nuit obscure, une nuit d'esprit.
Un très beau livre ! Premier roman

17,00 € 16,15 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Romans français et francophones»

suivant précédent

Avis des internautes (1 avis)

3

Publication de débutante

Valeur littéraire: malgré de belles trouvailles dans l'expression poétique de certaines situations, le style manque d'originalité: phrases brèves, de type "apophtegme ", le recours assez systématique à la nature...
Trame: l'introspection est l'essentiel du récit, dans la confrontation de deux psychologies religieuses, à peine mises en contexte autre que les limites étroites d'un couvent de Religieuses . On peine à comprendre les motivations profondes de Sœur Jeanne, dont on perçoit vite qu'elles ne changeront pas, tandis que celles de la postulante puis novice apparaissent idéalisées, souvent exaltées, au point de lasser le lecteur averti de l'épaisseur humaine des religieux pour refuser ces clichés. On peut cependant être attentif à la dimension féminine de l'introspection.
Figures: la postulante est dotée d'une faculté de compréhension qui suppose une maturité par trop précoce si on se réfère à l'âge qu'on lui devine.
L'amour entre les deux femmes se développe rapidement; pourquoi pas? Le réalisme exigerait qu'une présence plus grande de la communauté soit prise en compte, autre que sous la forme de reproches après-coup. Ou bien il faudrait avertir le lecteur que cette communauté manque de dialogue plutôt que de faire porter l'isolement de Sr Jeanne sur son seul drame intérieur.
Les lecteurs peu favorables à la vie religieuse selon la tradition catholique, notamment en couvents féminins, seront confortés dans leur opinion. Dommage, de mon point de vue en tout cas.

Jérôme Ternynck, le 12-09-2021.     Signaler un abus

Voir plus d'avis

Résumé

Soeur Anne ne s'est jamais vraiment adaptée au quotidien du couvent où elle vit pourtant depuis vingt ans. L'arrivée de Jeanne, une jeune postulante dont elle a la charge, réveille en elle des sentiments oubliés. Très vite, la relation entre les deux femmes dépasse le cadre de la formation de la novice et soeur Anne entrevoit la possibilité de se retrouver elle-même. Premier roman. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Soeur Anne ne s'est jamais vraiment adaptée à la vie en communauté au sein du couvent où elle vit pourtant depuis vingt ans. Lorsque Mère supérieure la charge du patronage de Jeanne, une jeune postulante, se réveillent en elle des sentiments et des questions que la règle conventuelle lui avait fait oublier.

Bientôt, la relation entre les deux femmes dépasse le cadre de la formation. Jeanne est une bouffée d'air frais pour les religieuses. Mais elle bouleverse l'existence de Soeur Anne qui, à ses côtés, aperçoit la possibilité de ressaisir le sens de sa vocation et de se retrouver elle-même.

Quelle place reste-t-il pour l'affection et pour l'humanité quand entrer dans les ordres exige de se défaire de soi-même et de s'abandonner à Dieu ? Comment la communauté peut-elle comprendre que la délivrance de Soeur Anne, pour qui la foi ne suffit plus, repose entièrement sur sa relation avec Jeanne ?

Dans un style limpide et poétique, ce premier roman qui renverse la structure classique du récit d'initiation peint avec clarté et pudeur la confusion des sentiments.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
155p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-259-30636-5

EAN13 :
9782259306362