Vos frais de port à un centime jusqu'au 31 décembre* !

univers suivant univers précédent
Le musée des sorcières : essai

Le musée des sorcières : essai

Albin Michel , (septembre 2020)

Résumé

Une réflexion sur l'histoire des sorcières en Europe ainsi que sur ses liens avec la misogynie, le féminisme, la religion et la sorcellerie. A la fin du XVIIe siècle, cette vision de la femme s'est transformée, devenant le symbole de la vierge pure, respectée et muette. ©Electre 2020

19,90 € 18,91 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Sociologie et histoire des femmes»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une réflexion sur l'histoire des sorcières en Europe ainsi que sur ses liens avec la misogynie, le féminisme, la religion et la sorcellerie. A la fin du XVIIe siècle, cette vision de la femme s'est transformée, devenant le symbole de la vierge pure, respectée et muette. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Le musée des sorcières

En Europe, on a brûlé les sorcières jusqu'au XVIIe siècle. Elles n'étaient coupables que d'une seule chose : être femme. À la veille de la Renaissance, un pape avait proclamé que toutes les femmes étaient sorcières. Bonnes à tuer pour protéger le « membre viril », disent les textes. Toutes ces cruautés sont à peine balayées par la Révolution française, et l'impure sorcière fut bientôt transformée en son contraire : la très pure Sainte Vierge.

Que reste-t-il aujourd'hui de ces sorcières jadis brûlées, écartelées, maudites ? Guérisseuses de choc cachées dans les campagnes, petites-filles du féminisme, activistes Femen ou membres du mouvement #MeToo, les sorcières du XXIe siècle sont libres et fières de l'être.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
293p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-226-44080-1

EAN13 :
9782226440808