Vos frais de port à un centime jusqu'au 31 décembre* !

univers suivant univers précédent
La naissance du capitalisme au Moyen Age : changeurs, usuriers et grands financiers

La naissance du capitalisme au Moyen Age : changeurs, usuriers et grands financiers

Perrin ,
collection Tempus, n° 546 , (avril 2014) Poche

Résumé

Prêts d'argent, spéculations, valeurs mobilières, taux d'intérêts, la majeure partie des notions capitalistes naissent au Moyen Age et se diffusent largement entre le 13e et le 15e siècle. Juifs et Lombards ne sont pas les seuls à prêter, les bourgeois s'y mettent. Les interdits de l'Eglise ne sont pas respectés et les compagnies marchandes et financières sont très actives. ©Electre 2020

9,00 € 8,55 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Moyen-Age : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Prêts d'argent, spéculations, valeurs mobilières, taux d'intérêts, la majeure partie des notions capitalistes naissent au Moyen Age et se diffusent largement entre le 13e et le 15e siècle. Juifs et Lombards ne sont pas les seuls à prêter, les bourgeois s'y mettent. Les interdits de l'Eglise ne sont pas respectés et les compagnies marchandes et financières sont très actives. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Contrairement à ce qui est généralement admis, le capitalisme
naît bien au Moyen Age et se diffuse largement
entre le XIIIe et le XVe siècle. Le phénomène touche toutes les
strates de la société. Juifs et Lombards ne sont pas les seuls
à le pratiquer, les bourgeois sont bien plus nombreux que les
étrangers, et même les plus modestes y participent. A cet
égard, parler d'un «capitalisme populaire» n'est pas exagéré.
Que l'Eglise multiplie les interdits des prêts et de l'usure
montre à quel point ils sont peu respectés. Quant aux vrais
puissants, ce ne sont pas les grands marchands, mais les
usuriers, les Médicis en étant la figure la plus emblématique.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
308p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-262-04413-9

EAN13 :
9782262044138