Vos frais de port à 0,01 € à partir de 49 € d'achat.

univers suivant univers précédent
Nietzsche et le bouddhisme

Nietzsche et le bouddhisme

Encre marine , (mai 2009)

Résumé

Au début du XIXe siècle, l'Europe découvrit le bouddhisme. Hegel, Cousin, Renan, Schopenhauer, Gobineau et Nietzsche l'interprètent comme un nihilisme. Tandis que les uns, les chrétiens, s'offusquent d'une sagesse d'anéantissement, et que d'autres, tel Schopenhauer, y voient la confirmation de leur pessimisme, Nietzsche lui oppose une sagesse néo-païenne, dite tragique. ©Electre 2021

19,00 € 18,05 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Nietzsche Friedrich»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Au début du XIXe siècle, l'Europe découvrit le bouddhisme. Hegel, Cousin, Renan, Schopenhauer, Gobineau et Nietzsche l'interprètent comme un nihilisme. Tandis que les uns, les chrétiens, s'offusquent d'une sagesse d'anéantissement, et que d'autres, tel Schopenhauer, y voient la confirmation de leur pessimisme, Nietzsche lui oppose une sagesse néo-païenne, dite tragique. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Au début du XIXe siècle, l'Europe découvrit le bouddhisme, et
bientôt les textes bouddhistes parurent mériter l'attention des philosophes,
lesquels écrivirent et épiloguèrent sur le chemin bouddhique
et son but ultime : le nirvâna. Mais comme ils échouèrent à
s'en faire une idée positive - car le nirvâna suppose l'expérience sui
generis de la vie allégée de toute souffrance -, ils l'interprétèrent
comme néant. Le bouddhisme était un nihilisme. Ainsi le voient
Hegel, Cousin, Renan, Schopenhauer, Gobineau, et Nietzsche avec
eux. Mais tandis que les uns (les chrétiens) s'offusquent d'une sagesse
d'anéantissement, que d'autres, tel Schopenhauer, y voient avec
faveur la confirmation de leur pessimisme, Nietzsche lui oppose une
sagesse néo-païenne, dite «tragique». Si «tout est souffrance»,
comme le veut Bouddha, nier la souffrance, c'est nier la vie : la sagesse
tragique implique la «volonté de souffrir», non, certes, que
souffrir soit bon en soi, mais, parce que, sans la souffrance, rien de
grand ne se fait.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
57p

Format :
23x17cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-35088-014-1

EAN13 :
9782350880143