Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Noir : histoire d'une couleur

Noir : histoire d'une couleur

Seuil ,
collection Beaux livres , (octobre 2008)

L'avis de La Procure

Après l'immense succès de "Bleu", Michel Pastoureau, le maître des couleurs, fait la lumière sur le Noir. Couleur (ou non) ô combien liée aux pratiques sociales, associée à la nuit, à la mort et au deuil, mais aussi à la fertilité, la dignité, le noir est par excellence ambivalent.

Recommandé par :
La Croix

39,60 € 37,62 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Histoire de l'art : thèmes»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Cette histoire du noir dans les sociétés européennes met l'accent sur les pratiques sociales de la couleur (lexiques, teintures, vêtements, emblèmes) et sur ses enjeux proprement artistiques. L'attention est portée à la symbolique ambivalente du noir, appréhendé tantôt de façon positive (fertilité, dignité, autorité, humilité), tantôt de façon négative (tristesse, deuil, péché, enfer). ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Longtemps, en Occident, le noir a été
considéré comme une couleur à part
entière, et même comme un pôle fort de
tous les systèmes de la couleur. Mais son
histoire change au début de l'époque
moderne : l'invention de l'imprimerie, la
diffusion de l'image gravée et la Réforme
protestante lui donnent, comme au blanc, un
statut particulier. Quelques décennies plus
tard, en découvrant le spectre, Newton met
sur le devant de la scène un nouvel ordre des
couleurs au sein duquel il n'y a désormais
plus de place ni pour le noir, ni pour le blanc :
pendant presque trois siècles, ce ne seront
plus des couleurs. Toutefois, dans le courant
du XXe siècle, l'art d'abord, la société ensuite,
la science enfin redonnent progressivement
au noir son statut de couleur véritable.

C'est à cette longue histoire du noir dans
les sociétés européennes qu'est consacré le
livre de Michel Pastoureau. L'accent est mis
autant sur les pratiques sociales de la couleur
(lexiques, teintures, vêtements, emblèmes)
que sur ses enjeux proprement artistiques.
Une attention particulière est portée à la
symbolique ambivalente du noir, tantôt pris
en bonne part (fertilité, humilité, dignité,
autorité), tantôt en mauvaise (tristesse, deuil,
péché, enfer, mort). Et comme il n'est guère
possible de parler d'une couleur isolément,
cette histoire culturelle du noir est aussi,
partiellement, celle du blanc (avec lequel le
noir n'a pas toujours fait couple), du gris, du
brun, du violet et même du bleu.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Relié sous jaquette

Page :
210p

Format :
25x24cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-049087-0

EAN13 :
9782020490870