Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
La notion de dépense

La notion de dépense

Francis Marmande

Nouvelles éditions Lignes , (mai 2011)

Résumé

Ce texte théorique, publié pour la première fois en janvier 1933 dans la revue "La critique sociale", s'intéresse aux notions de sacrifice, de générosité, d'échange à perte et d'économie paradoxale. ©Electre 2021

12,20 € 11,59 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

Indisponible chez l'éditeur

Je commande exemplaire(s)

Achat impossible

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Bataille Georges»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Ce texte théorique, publié pour la première fois en janvier 1933 dans la revue "La critique sociale", s'intéresse aux notions de sacrifice, de générosité, d'échange à perte et d'économie paradoxale. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

La notion de dépense

« De chaque texte de Bataille, on peut dire qu'il inaugure autant qu'il contient tous les motifs de l'oeuvre. De " La notion de dépense ", c'est l'évidence. » (Francis Marmande)

Publié en janvier 1933, « La notion de dépense » est le deuxième long article de Georges Bataille pour la revue de Boris Souvarine, La Critique sociale. Il y analyse cette étrange sorte de don - le « potlatch » - qui défie, qui oblige (un clan, une tribu, un rival). Ses vues sont si neuves - qu'inspire l'Essai sur le don de Marcel Mauss (1923) - que la revue prend le soin de s'en désolidariser : peut-être parce qu'elle pressent que se tient là, dans ce motif de la « dépense improductive », la possibilité d'une autre économie générale, nettement non marxiste. Motif auquel Bataille se tiendra, qu'il travaillera pendant plus de quinze ans, jusqu'à la publication de La Part maudite (1949), qui en généralise l'apport, qui le systématise presque.

Georges Bataille : « S'opposant à la notion artificielle de troc, la forme archaïque de l'échange a été identifiée par Marcel Mauss sous le nom de potlatch. [...] Le potlatch exclut tout marchandage, et, en général, est constitué par un don considérable de richesses offertes ostensiblement dans le but d'humilier, de défier et d' obliger un rival. Mais le don n'est pas la seule forme du potlatch ; il est également possible de défier des rivaux par des destructions spectaculaires de richesse. »

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
73p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-35526-078-8

EAN13 :
9782355260780