Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Les nourritures : philosophie du corps politique

Les nourritures : philosophie du corps politique

Seuil ,
collection L'ordre philosophique , (janvier 2015)

Résumé

En partant d'intuitions de Levinas, l'auteure tente de construire une phénoménologie des nourritures et entend tirer toutes les conséquences politiques de cette philosophie du corps en explorant des phénomènes peu abordés par la philosophie (la faim, la malnutrition, l'anorexie, la boulimie). ©Electre 2021

25,00 € 23,75 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Philosophie contemporaine : auteurs ...»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

En partant d'intuitions de Levinas, l'auteure tente de construire une phénoménologie des nourritures et entend tirer toutes les conséquences politiques de cette philosophie du corps en explorant des phénomènes peu abordés par la philosophie (la faim, la malnutrition, l'anorexie, la boulimie). ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Pourquoi la prise en considération des enjeux environnementaux
n'a-t-elle pas transformé la démocratie ? Pourquoi continuons-nous
d'adopter des styles de vie qui ont un impact destructeur à
la fois sur le plan écologique et social ? L'échec relatif des éthiques
environnementales vient notamment de ce qu'elles n'ont pas su
articuler l'écologie à une philosophie de l'existence, ni indiquer le
chemin d'une possible rénovation de la démocratie. C'est à cette
double tâche que s'attelle Corine Pelluchon.

Sa phénoménologie du «vivre de» prend au sérieux la corporéité
du sujet et la matérialité de l'existence. En envisageant tout ce
dont nous vivons, non comme de simples ressources, mais comme
des nourritures, l'auteur pense l'habitation de la terre comme une
cohabitation avec les autres hommes et les autres espèces. L'alimentation
est le paradigme de cette phénoménologie du sentir
qui part du plaisir attaché originairement au fait de vivre pour
montrer que, dans nos gestes quotidiens, nous sommes déjà en
rapport avec tous les vivants. La justice désigne alors le partage des
nourritures. La force de ce livre consiste à tirer les conséquences
politiques d'une telle philosophie, en proposant un nouveau
contrat social inscrivant la question animale et l'écologie au coeur
de la République et permettant à la démocratie de se réinventer.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
385p

Format :
21x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-117037-3

EAN13 :
9782021170375