Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Henri Reymond : 1737-1820 : évêque constitutionnel de l'Isère (1793-1802), évêque concordataire de Dijon (1802-1820)

Henri Reymond : 1737-1820 : évêque constitutionnel de l'Isère (1793-1802), évêque concordataire de Dijon (1802-1820)

Jacques Rogé, Gilles-Marie Moreau, Guy de Kérimel, Roland Minnerath

L'Harmattan ,
collection Religions & spiritualité , (novembre 2014)

Résumé

Etayée de nombreux documents d'archives, cette biographie retrace le parcours d'H. Reymond, professeur de philosophie, curé puis évêque de l'Isère dès 1792. Incarcéré plus d'un an sous la Terreur, il oeuvra à la réforme et à la consolidation d'une Eglise déchirée, avant d'être intronisé évêque de Dijon en 1802 et d'entreprendre la reconstruction du diocèse. ©Electre 2021

24,50 € 23,28 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Etayée de nombreux documents d'archives, cette biographie retrace le parcours d'H. Reymond, professeur de philosophie, curé puis évêque de l'Isère dès 1792. Incarcéré plus d'un an sous la Terreur, il oeuvra à la réforme et à la consolidation d'une Eglise déchirée, avant d'être intronisé évêque de Dijon en 1802 et d'entreprendre la reconstruction du diocèse. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Henri Reymond (1737-1820) évêque constitutionnel de l'Isère (1793-1802), évêque concordataire de Dijon (1802-1820)

Dauphinois né à Vienne en 1737, Henri Reymond est d'abord élève au collège des Jésuites et à l'Université de Valence. Professeur de philosophie, puis curé de Saint-Georges à Vienne, il est un ardent défenseur du bas-clergé, auteur d'un livre sur les droits des curés qui connaît un grand retentissement. Il présente en 1789 un programme de réforme de l'Eglise. Elu évêque constitutionnel de l'Isère à la fin de 1792, il s'efforce de pourvoir au service des paroisses jusqu'à son incarcération pendant la Terreur.

Libéré après treize mois de prison, il se dépense pendant six années pour tenter de faire revivre une Eglise à bout de souffle, divisée en deux camps. Ses priorités sont la formation doctrinale, la régénération du culte, le combat pour l'unité (qu'il conçoit à sa manière), le mouvement synodal, tant à l'échelon diocésain que national. Lors du séjour de Pie VI à Grenoble en 1799, il tente sans succès de rencontrer le Pape.

En L801, la condition posée par Bonaparte, et acceptée par Pie VII, en vue du Concordat, est la démission de tous les évêques, constitutionnels ou non. Reymond accepte de démissionner, sans renoncer à ses idées gallicanes. Nommé évêque de Dijon, il est intronisé en juin 1802 et s'attelle aussitôt à la reconstruction du diocèse : expliquant ses projets, visitant tous les cantons, consultant largement en vue des nominations, s'efforçant d'éradiquer les germes de discorde. De nombreux documents témoignent de son zèle catéchétique, de son talent oratoire, de son admiration sans bornes pour le génie de Napoléon (ce qui lui vaudra quelques ennuis au moment de la Restauration). Son souci des pauvres transparaît dans son enseignement comme dans sa vie personnelle. Il meurt à Dijon le 20 février 1820.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
239p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-343-05088-0

EAN13 :
9782343050881