Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Oeuvres complètes. Volume 13, Augustinisme et théologie moderne : quatrième section, surnaturel

Oeuvres complètes. Volume 13, Augustinisme et théologie moderne : quatrième section, surnaturel

Georges Chantraine, Patrick Descourtieux, Michael Figura

Cerf , (janvier 2009)

Résumé

Texte paru en 1965 qui met en évidence les tendances qui ont leur point de départ chez Baius et Jansenius et ont provoqué au cours du XVIe et du XVIIe siècle, la naturalisation du surnaturel. H. de Lubac revient sur saint Thomas et Augustin pour retrouver la perspective de la grande tradition de l'Eglise face à ces tendances. ©Electre 2020

20,00 € 19,00 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Théologie classée par théologiens»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Texte paru en 1965 qui met en évidence les tendances qui ont leur point de départ chez Baius et Jansenius et ont provoqué au cours du XVIe et du XVIIe siècle, la naturalisation du surnaturel. H. de Lubac revient sur saint Thomas et Augustin pour retrouver la perspective de la grande tradition de l'Eglise face à ces tendances. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Quatrième section : Surnaturel, t. XIII : Augustinisme et théologie moderne

Baius et Jansénius sont-ils des augustiniens excessifs ou des augustiniens fourvoyés ? La théologie moderne les a considérés comme fourvoyés. Depuis le XVIe jusqu'au XXe siècle, elle a pensé un nouveau type de relation de l'homme à Dieu, opposant une fin naturelle et une fin surnaturelle. Ce qu'il avait exposé dans une première partie de Surnaturel, le P. de Lubac le développe ici. Il affine sa compréhension de Baius et de Jansénius. Il montre les raisons philosophiques d'opposer deux fins et ces raisons viennent d'Avicenne, philosophe iranien du XIe siècle, et d'Averroès, philosophe arabe du XIIe siècle, dont la pensée domina l'enseignement padouan au XVe et XVIe siècles. Saint Thomas les avait combattus « de la manière la plus efficace en continuant saint Augustin et en christianisant Aristote ». Henri de Lubac explique mieux la rupture entre philosophie et théologie, provoquée par cette opposition de deux fins, pensée par les théologiens. « Les philosophies séparées, devenues elles-mêmes des théologies sécularisées, doivent beaucoup à la théologie séparée. »

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
488p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-204-08794-7

EAN13 :
9782204087940