Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Oeuvres complètes. Volume 2, Le pavillon des cancéreux; Une journée d'Ivan Denissovitch

Oeuvres complètes. Volume 2, Le pavillon des cancéreux; Une journée d'Ivan Denissovitch

Alfreda Aucouturier, Michel Aucouturier, Jean Cathala, Lucia Cathala-Galinskaïa, Georges Nivat, Lucile Nivat

Fayard , (janvier 1982)

Résumé

En 1955, dans une salle d'hôpital, en Ouzbékistan, l'angoisse vécue de l'intérieur par sept personnages confrontés au cancer, Roussanov, haut fonctionnaire du parti est un des malades, avec Kostoglotov, et le jeune Vadim, l'infirmière Zoé et les docteurs Vera Kornilievna et Lioumila Afanassievna. Ivan Denissovitch est maçon dans un goulag stalinien. Le récit d'une journée de sa réclusion. ©Electre 2021

29,80 € 28,31 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Littérature russe et des pays de l'est»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

En 1955, dans une salle d'hôpital, en Ouzbékistan, l'angoisse vécue de l'intérieur par sept personnages confrontés au cancer, Roussanov, haut fonctionnaire du parti est un des malades, avec Kostoglotov, et le jeune Vadim, l'infirmière Zoé et les docteurs Vera Kornilievna et Lioumila Afanassievna. Ivan Denissovitch est maçon dans un goulag stalinien. Le récit d'une journée de sa réclusion. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

Conçu en 1955 à Tachkent au moment où Alexandre Soljénitsyne quittait lui-même le "pavillon des cancéreux" où il était soigné, le grand récit qui porte ce titre ne fut rédigé que dix ans plus tard. D'abord refusée par la revue Novy mir, puis acceptée mais non publiée - l'"ouverture krouchtchévienne" était déjà un chapitre pratiquement clos-, l'œuvre est diffusée clandestinement en samizdat et émigre tant bien que mal en Occident, dans des versions parfois tronquées ou fautives. La version définitive publiée ici est la première à avoir été vérifiée par l'auteur.

C'est au camp spécial d'Ekibastouz que Soljénitsyne a l'idée, en 1950-51, d'un récit intitulé d'abord CH-854, une journée d'un zek, qui deviendra Une journée d'Ivan Dénissovitch et dont la rédaction - retardée par d'autres travaux, notamment sur l'Archipel du Goulag et Août 14 - n'est menée à bien qu'en 1959. L'œuvre, quelque peu édulcorée, est communiquée en 1961 à Novy mir et la publication décidée par le Politburo du parti communiste d'URSS sur intervention personnelle de Krouchtchev. Toutes les éditions de l'œuvre furent détruites dans les bibliothèques publiques en 1971-72. La première édition non mutilée a vu le jour à Paris en 1973.

Dans ce registre des "formes littéraires brèves" inspirées par la vie même de Soljénitsyne, par des personnages de rencontre ou des scènes auxquelles il a assisté, se trouvent également réunis dans le présent volume : La maison de Matriona (publiée dans Novy mir en 1963 et éditée ici dans une traduction nouvelle), les Etudes et Miniatures (dont la rédaction s'échelonna de 1958 à 1960, à l'époque où Soljénitsyne put explorer à bicyclette la Russie centrale), La Main droite (composée en 1960 et refusée par les revues soviétiques), Un incident à la gare de Kotchétovka (publié en extraits dans la Pravda en 1962, puis dans Novy mir), Pour le bien de la cause (publié en 1963 dans Novy mir), Zacharie l'Escarcelle (écrit en 1965, retenu puis refusé par les Izvestia, mais publié en 1966 dans Novy mir), la Procession pascale (diffusé seulement en samizdat) et un court récit intitulé Quel dommage !, écrit en 1965, totalement inédit et publié ici pour la première fois.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Relié

Page :
704p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-213-01211-3

EAN13 :
9782213012117