COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Oeuvres. Volume 19, Traités polémiques

Oeuvres. Volume 19, Traités polémiques

Georges Lagarrigue, Matthieu Arnold, Matthieu Arnold, Marc Lienhard, Jean-Marc Tétaz

Labor et Fides , (février 2015)

Résumé

Le premier texte est une réfutation latine contre l'inquisiteur J. Latomus, occasion d'une réflexion sur le péché qui a mené M. Luther à la critique des pouvoirs attribués aux indulgences et à la remise en question de la papauté. Dans le second traité, le réformateur oppose deux Eglises : la vraie, héritière des préceptes du Christ et des apôtres, et la fausse, infidèle à l'Eglise ancienne. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Luther»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Le premier texte est une réfutation latine contre l'inquisiteur J. Latomus, occasion d'une réflexion sur le péché qui a mené M. Luther à la critique des pouvoirs attribués aux indulgences et à la remise en question de la papauté. Dans le second traité, le réformateur oppose deux Eglises : la vraie, héritière des préceptes du Christ et des apôtres, et la fausse, infidèle à l'Eglise ancienne. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Traités polémiques

Les deux traités traduits et commentés ici témoignent des évolutions du grand Réformateur en même temps que des principaux enjeux de sa controverse avec l'Eglise traditionnelle. Au printemps 1521, la réfutation latine dirigée contre Jacques Latomus, théologien de Louvain, se concentre sur l'explication de la thèse selon laquelle, même justifié, l'homme reste pécheur et qu'il est donc incapable d'accomplir des oeuvres vraiment bonnes ; c'est pour Luther l'occasion de développements importants sur la relation en rhétorique classique et exégèse biblique. En 1541, l'écrit allemand contre Jean le Pitre, contemporain des derniers dialogues politico-religieux avant le Concile de Trente, scelle l'opposition entre deux Eglises, telles que les dépeint le Réformateur : la fausse Eglise, prostituée du Diable et infidèle à l'Eglise ancienne, dont elle a perverti les enseignements et dénaturé les sacrements ; l'Eglise véritable, héritière des préceptes du Christ et des apôtres, fidèle à l'Eglise ancienne même si sa vie reste loin d'être exemplaire.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
277p

Format :
25x18cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-8309-1551-8

EAN13 :
9782830915518