Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
L'ordre et le monde : critique de la Cour pénale internationale

L'ordre et le monde : critique de la Cour pénale internationale

Fayard ,
collection Ouvertures , (mars 2016)

Résumé

Ancien adjoint du procureur L. Moreno-Campo, l'auteur raconte son expérience à la Cour pénale internationale. Il dépeint les lenteurs et le fonctionnement opaque de l'institution, montre comment elle s'est progressivement affaiblie, soumise aux desiderata des grandes puissances et ne s'étant jamais montrée à la hauteur de ses ambitions. ©Electre 2020

18,00 € 17,10 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Humanitaire, droits de l'homme»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Ancien adjoint du procureur L. Moreno-Campo, l'auteur raconte son expérience à la Cour pénale internationale. Il dépeint les lenteurs et le fonctionnement opaque de l'institution, montre comment elle s'est progressivement affaiblie, soumise aux desiderata des grandes puissances et ne s'étant jamais montrée à la hauteur de ses ambitions. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

25 juin 2014. Douze ans après sa création, la Cour pénale
internationale rend définitive la première condamnation de son
histoire. La personne concernée ? Un ancien chasseur d'okapis,
nommé général à vingt-six ans pour être envoyé à La Haye et
donner l'impression au monde que la République démocratique
du Congo coopère avec l'institution.

Maigre résultat, pour une Cour censée s'attaquer aux plus
grands criminels de son temps. Saluée unanimement à sa création,
l'institution ne s'est jamais montrée à la hauteur de ses ambitions.
Progressivement affaiblie, soumise aux desiderata des grandes
puissances, elle est très rapidement devenue l'actrice de son
propre drame, jusqu'à faire s'interroger aujourd'hui sur le bien-fondé
de son existence.

À travers un récit haletant croisant droit et philosophie, Juan
Branco retrace le devenir d'une organisation qui aurait dû tenir le
monde entre ses mains. Il en montre la déliquescence, découverte
au fur et à mesure de ses expériences auprès du premier Procureur
de la Cour, au Quai d'Orsay puis comme chercheur et journaliste
dans l'Afrique des Grands Lacs. Une mise à nu sans concessions
d'un système dévoré par ses insuffisances et ses compromissions,
et aujourd'hui sur le point de basculer.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
245p

Format :
24x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-213-68088-4

EAN13 :
9782213680880