Vos frais de port à un centime jusqu'au 31 décembre* !

univers suivant univers précédent
Oreste et Néron : Spinoza, Freud et le mal

Oreste et Néron : Spinoza, Freud et le mal

Classiques Garnier ,
collection Les anciens et les modernes, études de philosophie, n° 31 , (septembre 2017)

Résumé

Spinoza et Freud se sont tous les deux intéressés à la manière de penser le mal en excluant le libre arbitre. Ils définissent la liberté par la compréhension des mécanismes produits en l'homme par la nécessité. La spécialiste analyse la problématique en étudiant, sous un éclairage freudien, les lettres de Spinoza à Blyenbergh. ©Electre 2020

29,00 € 27,55 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Spinoza et Freud se sont tous les deux intéressés à la manière de penser le mal en excluant le libre arbitre. Ils définissent la liberté par la compréhension des mécanismes produits en l'homme par la nécessité. La spécialiste analyse la problématique en étudiant, sous un éclairage freudien, les lettres de Spinoza à Blyenbergh. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Comment penser le mal en excluant le libre arbitre ? Spinoza et Freud définissent la liberté par la compréhension des mécanismes produits en l'homme par la nécessité. En interrogeant les lettres à Blyenbergh sous un éclairage freudien, puis en faisant jouer les doctrines dans le sens d'une imbrication partielle mais réciproque, on peut lire autrement ce texte célèbre. Les stratégies pédagogique et éthique utilisées par Spinoza y produisent une illustration en acte de ce qui favorise la puissance de l'âme et de ce qui l'entrave. Sans créditer le mal d'une essence positive, il reconnaît néanmoins à ses principales figures : finitude, privation, crime, une efficience historique, dont la compréhension peut fonder une vigilance prophylactique.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
161p

Format :
23x15cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-406-06128-0

EAN13 :
9782406061281