COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Ouvrir le rien, l'art nu

Ouvrir le rien, l'art nu

Encre marine , (juin 2010)

Résumé

Essai de philosophie de l'art analysant un certain nombre d'oeuvres représentatives, de quelques paysages chinois de l'époque Sung à un losange de Mondrian et à quelques peintures du XXe siècle. ©Electre 2020

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Essais sur l'art, esthétique»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Essai de philosophie de l'art analysant un certain nombre d'oeuvres représentatives, de quelques paysages chinois de l'époque Sung à un losange de Mondrian et à quelques peintures du XXe siècle. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Se tenir en présence d'une oeuvre d'art ce n'est pas se
tenir à l'écoute de l'artiste pour en recueillir les confidences
ou le message car ce qu'est l'oeuvre, l'artiste n'en sait rien
avant d'être surpris par elle. Maître d'ouvrage, il n'est pas
le maître d'oeuvre. Une oeuvre, dit Malevitch, doit sortir
de rien. Elle ne procède d'aucun étant, même d'un néant
étant, mais du rien qu'elle ouvre. Sa manifestation a lieu
dans l'ouvert pour autant qu'elle s'ouvre en elle sous la
forme du rien. De quelques paysages chinois de l'époque
Sung à un losange de Mondrian et à quelques peintures
du XXe siècle - tous insoumis à la logique de l'intentionnalité
ou de la mondéité du monde - apparaissent de
cime en cime des oeuvres dont l'existence, à chaque fois
unique, est une entrée en présence dans l'ouvert.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Relié

Page :
483p

Format :
24x17cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-35088-021-4

EAN13 :
9782350880211