Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Paris : capitale de l'Europe : 1814-1852

Paris : capitale de l'Europe : 1814-1852

Paul Chemla

Perrin , (novembre 2020)

Résumé

Entre le premier et le second Empire, une effervescence intellectuelle et artistique envahit Paris. Foyer de la création littéraire et musicale (Berlioz et Chateaubriand en tête), des idéologies politiques (entre révolution et royalisme) et des mouvements artistiques (classicisme et romantisme), la ville française est considérée à cette époque comme la capitale de la pensée européenne. ©Electre 2021

27,00 € 25,65 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «XIXème siècle : généralités»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Entre le premier et le second Empire, une effervescence intellectuelle et artistique envahit Paris. Foyer de la création littéraire et musicale (Berlioz et Chateaubriand en tête), des idéologies politiques (entre révolution et royalisme) et des mouvements artistiques (classicisme et romantisme), la ville française est considérée à cette époque comme la capitale de la pensée européenne. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

De la chute de Napoléon Ier à l'avènement de Napoléon III, Paris a été la capitale politique et littéraire de l'Europe, et du monde. Elle le doit à ses bouleversements politiques récurrents (Restaurations de 1814 et 1815, Cent-Jours, révolutions de 1830 et 1848, coup d'État du 2 décembre 1851) et à l'incroyable richesse de sa vie intellectuelle et artistique incarnée dans des salons où les politiques côtoient les écrivains (Chateaubriand, Hugo, Stendhal, Musset) et les étrangers illustres (Rossini, Cavour, Liszt, Heine), sans oublier les meilleurs diplomates et les plus grands artistes (Berlioz, Delacroix...).

Phare de la liberté, vivier des idées nouvelles, la « nouvelle Jérusalem » attire en son sein des cohortes d'émigrés politiques, notamment allemands, polonais, espagnols et italiens, et voit enfin l'émergence du peuple, consécutive à la révolution industrielle. Selon le mot prêté à Metternich : « Quand Paris s'enrhume, l'Europe prend froid. »

Philip Mansel retrace avec maestria ce demi-Grand Siècle, véritable âge d'or qui rivalise avec la gloire impériale dans l'édification d'une certaine idée de la France, mère des arts et du progrès, identifiée avec le rayonnement de sa capitale.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Relié

Page :
668p

Format :
25x16cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-262-08673-7

EAN13 :
9782262086732