Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
Le peuple introuvable : histoire de la représentation démocratique en France

Le peuple introuvable : histoire de la représentation démocratique en France

Gallimard ,
collection Folio, n° 118. Histoire , (octobre 2002) Poche

Résumé

La démocratie constitue, depuis deux siècles, l'horizon du bien politique. Mais elle semble en même temps inachevée ou trahie. Partant des formulations et des expériences de la période révolutionnaire, l'auteur reprend ensuite le fil des interrogations et des tâtonnements du XIXe siècle pour montrer comment s'est constituée, au tournant du XXe siècle, une démocratie d'équilibre. ©Electre 2020

10,80 € 10,26 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

Indisponible chez l'éditeur

Je commande exemplaire(s)

Achat impossible

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Pensée politique, idéologies»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

La démocratie constitue, depuis deux siècles, l'horizon du bien politique. Mais elle semble en même temps inachevée ou trahie. Partant des formulations et des expériences de la période révolutionnaire, l'auteur reprend ensuite le fil des interrogations et des tâtonnements du XIXe siècle pour montrer comment s'est constituée, au tournant du XXe siècle, une démocratie d'équilibre. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

La démocratie a proclamé la souveraineté du peuple, mais dans le même temps, c'est une société d'individus qui est advenue. Alors le peuple a paru insaisissable. Dès le commencement, le problème des conditions d'une «bonne» représentation politique s'est donc posé et il n'a pas cessé depuis.

Pierre Rosanvallon s'attache à construire l'histoire de cette question. Partant des formulations et des expériences de la période révolutionnaire, il reprend ensuite le fil des interrogations et des tâtonnements du XIXe siècle pour montrer comment s'est constituée, au tournant du XXe siècle, une démocratie d'équilibre. Le rôle reconnu aux partis politiques, l'adoption de nouvelles techniques électorales, la place faite à des corps intermédiaires comme les syndicats, le développement des sciences sociales même ont apporté des éléments partiels de réponse au déficit originaire de figuration.

Ce qu'il est convenu d'appeler la «crise de représentation» doit être compris comme résultant, depuis les années 1970-1980, de l'érosion de cette démocratie d'équilibre. Les transformations de la société et l'épuisement des institutions se sont alors conjugués pour faire retourner la démocratie à ses apories premières.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
491p

Format :
18x11cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-041831-6

EAN13 :
9782070418312