Vos frais de port à un centime pendant le confinement* !

univers suivant univers précédent
Philippe Auguste et son gouvernement : les fondations du pouvoir royal en France au Moyen Age

Philippe Auguste et son gouvernement : les fondations du pouvoir royal en France au Moyen Age

Béatrice Bonne, Jacques Le Goff

Fayard , (janvier 1991)

Résumé

Véritable fondateur de la monarchie en France, c'est grâce à Philippe Auguste que le roi devient le plus puissant seigneur du royaume. Aussi bien en matière fiscale que judiciaire, il crée également les outils de la puissance publique et procure au gouvernement central les ressources indispensables à toute politique extérieure. ©Electre 2020

35,00 € 33,25 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Souverains et souveraines»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Véritable fondateur de la monarchie en France, c'est grâce à Philippe Auguste que le roi devient le plus puissant seigneur du royaume. Aussi bien en matière fiscale que judiciaire, il crée également les outils de la puissance publique et procure au gouvernement central les ressources indispensables à toute politique extérieure. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

On n'a jamais douté du rôle capital du règne de Philippe Auguste (1179-1223) dans le "décollage" du pouvoir royal, et le prestige de ce souverain dans la mémoire collective n'a rien d'usurpé. Mais on s'est longtemps mépris à la fois sur les modalités et sur les étapes de cet essor. Tributaire de sources anglo-normandes plus fournies et plus aisément exploitables que la documentation française, l'historiographie traditionnelle a, en outre, privilégié le facteur militaire. L'incorporation de la Normandie au domaine royal (1204), en procurant au roi un surcroît de ressources et un modèle administratif, aurait permis à elle seule l'éveil de la monarchie française. Dix ans plus tard, la victoire de Bouvines aurait suffi à asseoir la domination capétienne sur l'Occident.

Un réexamen attentif des archives connues et la prise en compte de découvertes récentes (certains rôles fiscaux par exemple) permettent d'affirmer que la "décennie décisive" du règne s'ouvre non pas dans les premières années du XIIIe siècle mais aux alentours de 1190 et trouve son accomplissement avec la prise de possession de la Normandie. C'est au cours des années 90 que, avec l'aide d'"hommes nouveaux", le roi gère le Domaine autrement que comme un simple ensemble de seigneuries, qu'à travers la justice (avec les baillis et les sénéchaux) et les finances (Chambre des comptes) il fait vigoureusement valoir ses droits ; qu'apparait un authentique budget (dépenses et recettes) ; que son entourage se dote d'outils statistiques - l'auteur y décèle un véritable "esprit de bilan" - qui ne sont pas seulement une copie des pratiques anglo-normandes ; qu'enfin se mettent en place les linéaments d'une idéologie royale et d'une culture politique quelque peu libérées de l'emprise des clercs. Un formidable accroissement de ressources et de puissance s'ensuit pour un pouvoir désormais fixé à Paris. La mise au pas de hauts barons peu habitués à voir le roi parler en maître, l'affaiblissement des Plantagenêt, la pénétration dans le Midi sont alors possibles.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
716p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-213-02660-2

EAN13 :
9782213026602