Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
La philosophie dans son passage à la non-philosophie

La philosophie dans son passage à la non-philosophie

Alexandra Roux, Alexandra Roux

Vrin ,
collection Textes et commentaires , (septembre 2005)

Résumé

Oeuvre de Eschenmayer commentée qui permet de comprendre le devenir de Schelling et la constitution de l'idéalisme allemand : la renaissance de la religion du coeur est simultanée à l'apparition de la non-philosophie qui est l'aboutissement de la philosophie. ©Electre 2020

25,00 € 23,75 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 12 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Philosophie contemporaine : auteurs ...»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Oeuvre de Eschenmayer commentée qui permet de comprendre le devenir de Schelling et la constitution de l'idéalisme allemand : la renaissance de la religion du coeur est simultanée à l'apparition de la non-philosophie qui est l'aboutissement de la philosophie. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Le nom d'Eschenmayer est un nom bien connu des lecteurs de Schelling. Son oeuvre l'est beaucoup moins qui, pour les historiens de la philosophie, s'efface telle une ombre derrière la polémique. Or elle est décisive non seulement pour comprendre le «devenir» de Schelling avant 1809, mais aussi pour saisir dans sa constitution l'Idéalisme allemand. L'on sait qu'Eschenmayer, dans le sillage de Fichte, fut de ceux qui reprochèrent à Schelling en personne la mise au second plan de la science transcendantale. Mais sait-on que par la suite il célébra les vues du système de Schelling dit de l'Identité telles qu'elles sont consignées dans le dialogue Bruno? C'est ce que révèle d'abord la lecture de l'ouvrage dont on trouvera ici une traduction complète. Dans ce livre paru en l'an 1803, Eschenmayer démontre ce qu'à d'insurpassable le système de Schelling. L'on s'étonnera dès lors que Schelling l'ait traité en des termes si acides dans Philosophie et religion. Mais c'est qu'Eschenmayer voit dans le point culminant de la spéculation la fin de son histoire. En même temps que renaît la religion du coeur, quelque chose de nouveau s'impose au philosophe: la «non-philosophie» qui, bien loin d'être hostile à la philosophie, en est l'aboutissement. De la spéculation elle montre la dépendance à l'égard d'un point de vue qui surpasse la raison. En elle sonne la promesse d'une philosophie qui, en s'aventurant au-delà du système, se charge d'enseigner non plus tant l'art de vivre que l'art de mourir.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
317p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-7116-1775-0

EAN13 :
9782711617753