COVID-19 : SUSPENSION DES EXPEDITIONS JUSQU'AU 15 AVRIL MINIMUM

univers suivant univers précédent
Le plein silence

0

Donner mon avis

Coup de coeur LaProcure.com

Le plein silence

Francine Carrillo

Labor et Fides ,
collection Petite bibliothèque de spiritualité , (mars 2018)

L'avis de La Procure

Ce carnet intime que dévoile pour nous Marion Muller-Colard est un cadeau. Tout est surprenant dans ce texte. La forme, le fond, le propos, inhabituels dans l’œuvre de l’auteur, nous entrainent au cœur d’une expérience spirituelle et personnelle bouleversante. À la faveur d’une retraite ignatienne en pleine Chartreuse un face à face inédit va avoir lieu. La théologienne protestante découvre que le Dieu instituteur de son enfance est en fait un maitre sourcier, que le juge se transforme en un « Maitre Tout-Attente ». À l’école de saint Ignace, elle découvre une Parole « qui se mange… le silence, une caisse de résonnance ». Oui, sur le tatami de Dieu, la rencontre ne fut pas le combat imaginé mais bien les retrouvailles d’un Père et de sa fille prodigue. Oui, tout fait sens, vraiment, dans ce texte poétique d’une époustouflante fécondité.

Ce qu'on en pense en une minute

Recommandé par :
La Croix

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Protestantisme : auteurs théologiens»

suivant précédent

Coup de cœur du libraire

Ce carnet intime que dévoile pour nous Marion Muller-Colard est un cadeau. Tout est surprenant dans ce texte. La forme, le fond, le propos, inhabituels dans l’œuvre de l’auteur, nous entraînent au cœur d’une expérience spirituelle et personnelle bouleversante. À la faveur d’une retraite ignatienne en pleine Chartreuse, un face à face inédit va avoir lieu. La théologienne protestante découvre que le Dieu instituteur de son enfance est en fait un maître sourcier, que le juge se transforme en un « Maître Tout-Attente ». À l’école de saint Ignace, elle découvre une Parole « qui se mange… le silence, une caisse de résonnance ». Oui, sur le tatami de Dieu, la rencontre ne fut pas le combat imaginé mais bien les retrouvailles d’un Père et de sa fille prodigue. Oui, tout fait sens, vraiment, dans ce texte poétique d’une époustouflante fécondité.

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Récit poétique d'une retraite spirituelle dans un centre jésuite du massif de la Chartreuse, au cours de laquelle l'auteure fait l'expérience du jeûne, de la confrontation avec soi-même qui renouvelle sa relation à Dieu. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Dans ce texte éminemment intime et poétique, Marion Muller-Colard nous narre, avec une plume tour à tour espiègle et poignante, sa retraite de huit jours dans un centre jésuite, au pied de la Chartreuse. C'est alors l'expérience du jeûne, du silence, un retour sur soi, et surtout : la confrontation avec Dieu. Ce Dieu que l'auteur, enfant, concevait comme un « gros oeil noir », elle le découvre maître en arts martiaux, enseignant l'humilité sans jamais humilier. Au bout de huit jours de combat spirituel et physique, Marion Muller-Colard redécouvre le coeur de sa foi, empreint de relâchement, et de gratitude.

Le texte est accompagné d'aquarelles de Francine Carrillo, pour donner à voir la profondeur invitante du silence et sceller la connivence qui lie ces deux auteures.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
84p

Format :
21x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-8309-1654-9

EAN13 :
9782830916546