Vos frais de port à un centime à partir de 49€

univers suivant univers précédent
Les poésies d'amour

Les poésies d'amour

Henri Abril, Henri Abril

Circé , (novembre 2015)

Résumé

Des poèmes d'amour qui portent la marque de la rupture, thématique chère à la poétesse russe. La traduction s'efforce de restituer les articulations sémantiques et prosodiques qui expriment cette étreinte de la poésie. ©Electre 2021

13,00 € 12,35 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Poésie»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Des poèmes d'amour qui portent la marque de la rupture, thématique chère à la poétesse russe. La traduction s'efforce de restituer les articulations sémantiques et prosodiques qui expriment cette étreinte de la poésie. ©Electre 2021

Quatrième de couverture

«Chaque vers est enfant de l'amour» écrivait Marina
Tsvétaïéva. Mais si l'exacerbation amoureuse, l'intensité de
la passion, est effectivement une des caractéristiques de
son oeuvre, ce qui frappe avant tout, au-delà de la liste infinie
des «muses» masculines ou féminines, c'est qu'elle
n'est que très peu assimilable à la poésie amoureuse, classique
ou moderne. Il s'agit non pas tant de chanter,
célébrer, sanctifier l'objet de sa passion, son propre sentiment,
de mettre en scène l'épiphanie de l'amour ou la
souffrance de la séparation, que de fonder sa poésie, donc
son être même, sur un «absolu de l'amour» antérieur au
monde et qui trouve sa plus parfaite expression dans le
langage fondateur.

La poétique de la rupture, propre à Tsvétaïéva, déterminait
elle-même dans une grande mesure son comportement
amoureux. Le traducteur s'est par conséquent efforcé de restituer
les articulations sémantico-prosodiques de cette
«étreinte de poésie» qui, lorsqu'elle aura reflué, ne pourra
déboucher que sur la mort. «Puisque j'aurai pu cesser
d'écrire des poèmes, je pourrai aussi un beau jour cesser
d'aimer. Alors, je mourrai. Et ce sera bien sûr un suicide, car
mon désir d'amour est tout entier désir de mort», avait-elle
consigné dès mars 1919 avec une précision cliniquement
prémonitoire. Marina Tsvétaïéva, un des plus grands poètes
russes, avait choisi l'exil en 1922 puis était rentrée en Union
Soviétique dix-sept ans plus tard, avant de se prendre à une
vieille poutre le dernier dimanche du mois d'août 1941.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
139p

Format :
20x12cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-84242-381-X

EAN13 :
9782842423810