Vos frais de port à 1 centime à partir de 49 euros d'achats* !

univers suivant univers précédent
Post-scriptum aux Miettes philosophiques

Post-scriptum aux Miettes philosophiques

Paul Petit

Gallimard ,
collection Tel, n° 149 , (avril 2002) Poche

Résumé

A la suite de la publication en 1844 sous le nom de Johannes Climacus des "Miettes philosophiques", polémique contre les idées de Hegel. En 1846 Kierkegaard complète son propos avec la parution du "Post-scriptum". ©Electre 2020

15,50 € 14,73 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Kierkegaard Soren»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

A la suite de la publication en 1844 sous le nom de Johannes Climacus des "Miettes philosophiques", polémique contre les idées de Hegel. En 1846 Kierkegaard complète son propos avec la parution du "Post-scriptum". ©Electre 2020

Quatrième de couverture

En 1844, sous le pseudonyme de Johannes Climacus, Kierkegaard fait paraître les Miettes philosophiques, violente polémique contre Hegel. Il s'inscrit dans la tradition de la critique biblique qui, de Lessing à Strauss, entend ramener le christianisme au problème général de la constitution des mythes. Les effets de cette critique sont à l'origine du courant existentialiste et, plus profondément, sous-tendent la critique heideggérienne de la religion.

Le Post-scriptum est quatre fois plus étendu que l'ouvrage qu'il souscrit. L'auteur distingue de la religiosité en général - où l'homme souffre parce qu'il est une synthèse de temporel qui l'empêche de connaître Dieu et d'éternel qui aspire à le connaître - la seconde forme, dialectique, d'attitude religieuse : l'homme ne peut connaître Dieu en raison du péché, il doit alors croire passionnément au paradoxe scandaleux de l'incarnation pour accomplir son salut.

Du point de vue de l'histoire de la pensée philosophique moderne, ce texte est au principe de toute réflexion sur la subjectivité, et il figure, aux côtés des écrits du jeune Marx comme de l'œuvre de Nietzsche, dans la postérité critique de Hegel.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
531p

Format :
19x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-07-076585-7

EAN13 :
9782070765850