Pendant le confinement, vos frais de port à 1 centime* !

univers suivant univers précédent
Prises de bec

Prises de bec

Stéphanie Laporte, Stéphanie Laporte, Stéphanie Laporte

Belles lettres ,
collection Domaine étranger, n° 31 , (avril 2017)

Résumé

Une compilation de billets d'humeur, de témoignages, de souvenirs et de réactions sur des sujets d'actualité politique et sociale, publiés dans des journaux entre 1953 et 1957. L'auteur prend position contre les ambivalences et les atermoiements du gouvernement italien d'après-guerre, et contre la désinvolture qu'entretient la jeune démocratie face à un passé fasciste. ©Electre 2020

15,00 € 14,25 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

À commander, actuellement expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Littérature italienne»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Une compilation de billets d'humeur, de témoignages, de souvenirs et de réactions sur des sujets d'actualité politique et sociale, publiés dans des journaux entre 1953 et 1957. L'auteur prend position contre les ambivalences et les atermoiements du gouvernement italien d'après-guerre, et contre la désinvolture qu'entretient la jeune démocratie face à un passé fasciste. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

On connaît le Curzio Malaparte grand romancier du second conflit mondial, avec Kaputt et La Peau, on sait moins qu'il fut tout au long de sa vie un journaliste prompt à la Prise de bec. Dans ces chroniques hebdomadaires publiées de 1953 jusqu'à sa mort en 1957, Malaparte observateur acéré de l'Europe d'après-guerre, s'engage dans la dénonciation des blessures mal refermées du conflit, des signes persistants du fascisme et des fausses promesses du miracle économique avec autant de talent et de véhémence que dans ses romans et dans ses essais. La paix européenne, et toutes les contradictions qui l'animent, devient un matériau de choix pour le polémiste infatigable. Dans un climat culturel verrouillé par la guerre froide naissante et par la fin de l'unité antifasciste de l'immédiat après-guerre, le ton à la fois badin et mordant, irrévérencieux et truculent, toujours prompt à ferrailler contre la rhétorique et l'histoire officielle a fait l'effet d'une bombe. On retrouve dans ces Prises de bec le Malaparte combattant et visionnaire, pourfendeur des duperies et de l'impunité de la classe dirigeante. C'est ce Malaparte-là, populaire et intime au crépuscule de sa vie, qui rencontra auprès des Italiens son plus grand succès.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
396p

Format :
19x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-251-44670-2

EAN13 :
9782251446707