Vos envois en Colissimo à 0,01 euro à partir de 49 euros en France métropolitaine jusqu'à fin mars 2019 !

univers suivant univers précédent
La privation de l'intime : mises en scène politiques des sentiments

La privation de l'intime : mises en scène politiques des sentiments

Seuil ,
collection Débats , (octobre 2008)

Résumé

Réflexion sur la mise en scène des vies privées du personnel politique et sur ses conséquences sur le fonctionnement de la démocratie. S'interrogeant sur les rapports entre intimité et vie publique, M. Foessel montre que la quête de célébrité traduit une dévalorisation de la sphère privée par les politiques eux-mêmes, un déni de la République et une occultation du social. ©Electre 2019

13,20 € 12,54 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Disponibilité dans nos librairies

À commander, expédié sous 8 j env.

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Numérique

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Ethique et politique»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Réflexion sur la mise en scène des vies privées du personnel politique et sur ses conséquences sur le fonctionnement de la démocratie. S'interrogeant sur les rapports entre intimité et vie publique, M. Foessel montre que la quête de célébrité traduit une dévalorisation de la sphère privée par les politiques eux-mêmes, un déni de la République et une occultation du social. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Depuis quelques années, les politiques nous
entretiennent d'eux-mêmes, en partie pour
ne plus avoir à parler de nous. De quoi ces
mises en scène de l'intime sont-elles le
symptôme ? La «pipolisation» n'affecte pas
seulement la politique, mais l'intime lui-même, qui se
trouve dévalué d'être ainsi donné à voir. L'intime désigne
l'ensemble des liens qui n'existent que pour autant qu'ils
sont soustraits au regard social et à son jugement. Ces
liens sont le support d'expériences qui, contrairement à
ce que l'on dit le plus souvent, ne sont pas sans rapport
avec la démocratie.

La privation de l'intime est d'abord sa «privatisation»,
c'est-à-dire sa confusion avec les propriétés du Moi.
L'intime n'est pas le privé parce qu'il renvoie à des liens
affectifs, amoureux, désirants où le sujet prend le risque
de se perdre.

On découvrira que la préservation de l'intime est aussi une
manière de ne pas rabattre la démocratie sur une société
de propriétaires. Michaël Foessel interroge les ambivalences
de la modernité libérale qui invente l'intime et l'identifie
presque aussitôt avec le privé. De là des questions inattendues
: la démocratie doit-elle être sensible pour demeurer
démocratique ? L'intime peut-il figurer au rang d'idéal
commun ? Dans quelle mesure l'amour est-il un sentiment
politique ?

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
157p

Format :
19x13cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-02-098251-X

EAN13 :
9782020982511