Cette maladresse maternelle me fait t'aimer davantage : lettres à sa mère - Charles Baudelaire

Cette maladresse maternelle me fait t'aimer davantage : lettres à sa mère

Charles Baudelaire

Le Passeur éditeur | mars 2021
5,61 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
LIBRAIRIES PARTICIPANTES
Paris VIᵉ, Paris VIIIᵉ, Paris XVIIᵉ, Paris Vᵉ
Versailles, Pontoise, Lyon 2ᵉ, Lyon 6ᵉ...
Voir les disponibilités en librairie
5,90 €
Disponibilité en ligne
En stock
Expédié sous 48 h
Existe aussi en version numérique : epub

Ce que dit l'éditeur

Cette maladresse maternelle me fait t'aimer davantage

« Je n'ai que ma plume et ma mère », écrit Baudelaire à son tuteur le 5 mars 1852. Les rapports de Baudelaire à sa condition d'homme et de créateur sont intimement liés à ceux, étranges et passionnels, qu'il entretint toute sa vie avec sa mère.

Cette relation étroite est également due à sa condition financière : accumulant les dettes, toujours en manque d'argent, il se plaint en permanence. D'ailleurs, il ne parle pour ainsi dire jamais de poésie ou d'art avec elle. Tout y est affaire de choses matérielles et de soucis intimes. Ce qui donne à ces lettres attachantes la vision d'un Baudelaire se débattant en permanence avec les problèmes du quotidien.

Mais par-delà cette apparente trivialité, les formules assassines sur l'humanité et l'ennui qui toujours assaille le poète, se révèle aussi une relation terrible et ambigüe. On y découvre un génie littéraire implorer sa mère de le reconnaître et de l'aimer, alors qu'elle est persuadée qu'il gâche son existence. Cette obsession de gagner l'amour de cette femme adorée et haïe à la fois rend cette correspondance troublante particulièrement singulière.

Résumé

La correspondance de Baudelaire à sa mère. Ces lettres donnent la vision d'un homme se débattant avec les problèmes du quotidien, notamment ses dettes, et révèlent la relation terrible et ambiguë qui les unit. N'ayant de cesse de gagner l'amour de cette femme adorée et haïe à la fois, le poète l'implore de le reconnaître alors qu'elle est persuadée qu'il gâche son existence. ©Electre 2024

Caractéristiques

Auteur(s)
Éditeur(s)
Date de parution
4 mars 2021
Collection(s)
Le Passeur poche
Rayon
Poésie par ordre alphabétique
Contributeur(s)
Michel Schneider (Préfacier)
EAN
9782368908358
Nombre de pages
123 pages
Reliure
Broché
Dimensions
18.0 cm x 11.0 cm x 0.7 cm
Poids
74 g

Du même auteur : Charles Baudelaire

Nos meilleures ventes littérature de l'année 2021-2022

Voir plus
3
Enfant de salaud - Sorj Chalandon
À commander
coup de coeur librairie la procure
4
Une famille presque normale - M.T. Edvardsson
Disponible en ligne
coup de coeur librairie la procure
5
Chez nous - Louise Candlish
Disponible en ligne
coup de coeur librairie la procure
6
Sidérations - Richard Powers
À commander
coup de coeur librairie la procure
7
Une enquête du commissaire Brunetti. Quand un fils nous est donné - Donna Leon
Disponible en ligne
8
Le sommet de la route et l'ombre de la croix : six poètes chrétiens du XXe siècle : Charles Péguy, Paul Claudel, Francis Jammes, Marie Noël, Patrice de La Tour du Pin, Jean Grosjean
Disponible en ligne
coup de coeur librairie la procure
9
Chevreuse - Patrick Modiano
À commander
10
La grande aventure paroissiale du père Jean-Michel - Hervé Rabec
Disponible en ligne
12
La femme de paille - Catherine Arley
Disponible en ligne
coup de coeur librairie la procure
13
Le corbeau de Noël - Anne Perry
Indisponible
16
Pour rien au monde - Ken Follett
À commander
coup de coeur librairie la procure
17
La volonté - Marc Dugain
À commander
coup de coeur librairie la procure