Guide de survie dans un monde instable, hétérogène, non régulé - Pierre de Lauzun

Guide de survie dans un monde instable, hétérogène, non régulé

Pierre de Lauzun

Terra Mare | février 2017
17,10 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
LIBRAIRIES PARTICIPANTES
Paris VIᵉ, Paris VIIIᵉ, Paris XVIIᵉ, Paris Vᵉ
Versailles, Pontoise, Lyon 2ᵉ, Lyon 6ᵉ...
Voir les disponibilités en librairie
18,00 €
Disponibilité en ligne
Épuisé
 Ajouter à ma liste d'envies

Ce que dit l'éditeur

L'observation convergente de nombreux champs de la vie collective montre qu'on est entré dans un système mondial bien moins régulé que celui que nous avons connu encore il y a peu. Il y a moins de références communes et moins de crans d'arrêt. Nous sentons tous que ce monde est instable, et peut aller dans des directions variées et imprévisibles. Ce qui est tout à fait nouveau. Le monde de la première mondialisation avant 1914, dominé par une Europe sûre de soi, était à sa façon considérablement plus régulé qu'aujourd'hui (même si cela ne l'a pas empêché d'exploser en 1914). Le monde d'après-guerre, polarisé par la guerre froide, vivait sous une menace permanente mais était lui aussi relativement régulé dans ce cadre. Avec la lin de l'URSS, on nous a expliqué qu'on avait trouvé, dans le triomphe de la démocratie libérale, la formule, la lin de l'histoire, un ordre définitif. C'est le contraire qui s'est produit. Le monde d'aujourd'hui est de moins en moins régulé au sens vrai du terme - alors même qu'il accumule les réglementations et les contraintes. Et l'interaction entre des forces qui sont plus hétérogènes et moins régulées qu'autrefois y est plus grande et plus rapide que précédemment. Un monde ainsi animé par une grande agitation, aléatoire et irrégulière, est par nature instable. Que faire dans un tel contexte ? Distinguer d'abord les niveaux. La reconstruction est le premier point. Elle doit se faire par la base, par retour aux solidarités premières et aux valeurs essentielles. Cela dépend de chacun ; et c'est fondamental pour reconstruire une société porteuse de sens, dans le cadre de communautés dont la principale et de loin au niveau politique est à vue humaine la nation. L'autre priorité est, au niveau global, la recherche réaliste de la paix. Au vu des incertitudes de l'époque, cela suppose de ruser intelligemment avec une situation qui, sur ce plan aussi, s'analyse comme une fuite en avant instable. Mais aussi d'accepter la lutte quand il le faut. Et donc garder le moral, ce qui nous renvoie aux solidarités et valeurs communes.

Résumé

Le directeur général de la Fédération bancaire française, auteur de plusieurs ouvrages portant un regard chrétien sur la finance, montre que le monde contemporain est entré dans un système dérégulé et imprévisible. Il décrit la fin du mythe de la démocratie libérale, qui plonge chacun dans une perspective incertaine. ©Electre 2023

Caractéristiques

Auteur(s)
Éditeur(s)
Date de parution
février 2017
Rayon
Sociologie et anthropologie
Contributeur(s)
Jean-Bernard Pinatel (Préfacier)
EAN
9782918677338
Nombre de pages
269 pages
Reliure
Broché
Dimensions
19.0 cm x 13.0 cm x 1.7 cm
Poids
290 g
de-Lauzun-pierre.jpg

À propos de l'auteur

Pierre de Lauzun

Pierre de Lauzun polytechnicien, ancien élève de l'ENA, est directeur général adjoint de la Fédération bancaire française. Cette haute fonction dans le monde de la finance ne l'empêche pas de s'interroger en tant que chrétien sur la place de l'argent dans la société.