L'amour vainqueur - Oscar Arnulfo Romero

L'amour vainqueur

Oscar Arnulfo Romero

Cerf | mai 2015
15,67 €
-5% pour les titulaires de la carte avec le retrait en librairie
LIBRAIRIES PARTICIPANTES
Paris VIᵉ, Paris VIIIᵉ, Paris XVIIᵉ, Paris Vᵉ
Versailles, Lyon 2ᵉ, Lyon 6ᵉ...
Voir les disponibilités en librairie
16,50 €
Disponibilité en ligne
En stock
Expédié sous 48 h

Ce que dit l'éditeur

Le 24 mars 1980, tandis qu'il célèbre la messe dans une chapelle d'hôpital, Mgr Oscar Romero, archevêque de San Salvador, est abattu d'un coup de feu tiré en pleine poitrine.

Aujourd'hui, ce coup de feu résonne encore non seulement dans toute l'Amérique Latine, mais jusqu'en Europe, où l'Église ne peut rester indifférente au «choix préférentiel des pauvres».

Résonne aussi la voix de Mgr Oscar Romero, qui s'était élevée pour parler de la justice et de la fraternité au nom de l'Évangile pour rappeler à ceux qui l'entouraient que le message de Jésus de Nazareth doit se vivre.

Mgr Romero parle avec clarté, avec simplicité. Sa parole s'adresse à tous, de façon sereine ; elle reflète aussi le courage qui fut le sien : faire face aux conflits sans chercher à les esquiver. Ce courage qu'il paya de sa vie.

Sur décision du pape François, cet évêque martyr compte désormais parmi les bienheureux de l'Église.

Résumé

Extraits de prédications, ces textes montrent la passion évangélique de l'archevêque de San Salvador, assassiné en 1980. ©Electre 2024

Caractéristiques

Auteur(s)
Éditeur(s)
Date de parution
13 mai 2015
Rayon
Saints de M à  O
Contributeur(s)
James R. Brockman (Editeur scientifique (ou intellectuel)), Gustavo Gutiérrez (Préfacier), Charles Antoine (Traducteur), Charles Antoine (Préfacier)
EAN
9782204104999
Nombre de pages
246 pages
Reliure
Broché
Dimensions
20.0 cm x 13.0 cm x 2.1 cm
Poids
256 g
nothumb-auteur.jpg

À propos de l'auteur

Oscar Arnulfo Romero

Oscar Romero archevêque de San Salvador qui passait pour conservateur à sa nomination, s'est résolument placé aux côtés des pauvres et a dénoncé les crimes de la junte au pouvoir. Il a été assassiné en pleine homélie en 1980.